Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 18:06

Ma visite au potager du roi Louis XIV à Versailles à la fin du mois d’août fut un moment inoubliable. J’achevais juste la lecture du livre « Monsieur le jardinier » de Frédéric Richaud (Ed. Grasset) et cette visite bien sûr s’imposait  comme une illustration en marge d’un texte.

 Début de la visite en compagnie d’un guide. Une demi- heure à arpenter les allées d’arbres fruitiers parfaitement alignés, les rangs de fraisiers sur des andains rectilignes irréprochables, les parterres colorés remarquablement organisés. Ce jardin est sans conteste un lieu magique, non seulement par son histoire mais aussi par l’ambiance qui y règne.

 

On entre dans ce jardin comme on entre dans un monument. Le recueillement s’impose, le silence et la réflexion. La curiosité aussi,  de tout voir, de noter les différentes variétés de ce jardin si riche du point de vue botanique.  Petit à petit, ce fut plus fort que moi, je me suis détachée du groupe pour regarder d’un peu plus près les vivaces et plantes aromatiques au milieu du fouillis des plates-bandes en fin de floraison. Puis, en essayant de retrouver mon groupe, j’ai fini par franchir le grand mur là-bas, tout au fond du jardin.


Et là, ce fut un autre enchantement. Un fouillis inextricable, de l’herbe folle, des vivaces en liberté.. J’étais en fait dans l’espace expérimental des élèves de l’Ecole Nationale des Architectes Paysagistes. Une jeune élève tout juste rentrée de vacances ( nous étions la dernière demaine d’août), son petit sac à la main, arpentait l’espace abandonné d’un air perplexe, essayant peut-être de retrouver au milieu des grandes herbes la trace de quelque plantation qu’elle avait faite avant les congés.

 

Elle est là, la réalité du jardin. Le jardinier est un chef d’orchestre. S’il s’absente, c’est la cacophonie. La nature a vite fait de mettre du désordre même au milieu du jardin du Roi.

C’est bien sûr anecdotique et je trouve excellente l’idée d’avoir installé cette école en ce lieu séculaire. Une visite très instructive et passionnante.

 

 

Partager cet article

Auteur: claude lasnier - dans Le jardinier voyageur
commenter cet article

commentaires

webfr 07/05/2013 15:02

Merci! Exactement ce que je cherchais

Lady Isa 11/06/2008 20:13

Alors là... ce post me donne reellement envie d'aller y faire un tour !

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Naissance d’une Aurore (Anthocharis Cardamines)
    ~~Au petit matin sur un narcisse, une Aurore fraîchement sortie de sa chrysalide s’apprête à prendre son envol. C’est le premier jour du printemps. Jonquilles et cardamines des prés sont en fleurs. Ce joli papillon aux ailes blanches tâchées d’une pointe...
  • A vos marques, prêts, semez!
    ~~C’est le bon moment pour commencer les semis en caissettes au chaud derrière une vitre au sud de la maison ou mieux encore dans une véranda ou une serre. Je n’ai rien de tout cela ; juste une grande fenêtre qui prend le soleil et un chauffage par le...
  • Chou d'ornement.
    Dans la grisaille et la tristesse après cette fin d'année sinistre, espérons une année meilleure et plus sereine.
  • Jonquilles de Noel.
    Le réchauffement climatique est une triste réalité que les jardiniers constatent chaque jour. L’hiver est de plus en plus court et décalé. Plus sévère et brutal aussi. Il n’est pas encore arrivé ici dans le sud ouest de la France. Par contre des gelées...
  • Bleu,blanc, rouge.
    ~~Bleu, blanc, rouge. Le drapeau tricolore fleurit aussi au jardin. Ce triste mois de novembre est doux pour nos fleurs mais froid pour nos cœurs. Salvia guaranatica, Rosa Iceberg, Nandina
  • Anémones d'automne.
    ~~Originaires de Chine ou du Japon, les anémones à floraison automnale furent introduites en Europe au milieu du XIXe siècle. De nombreux croisements ont été réalisés mais ce sont les plus simples aux teintes « vieux rose » et sans doute les plus proches...
  • Les pollinisateurs du jardin.
    Bourdon glouton ~~L’heure chaude de la journée lorsque le soleil est au zénith est le meilleur moment pour rencontrer le peuple ailé du jardin. En ce début d’automne les fleurs des asters sont épanouies et de nombreux visiteurs viennent faire leur récolte...
  • Tempête sur le Sud-Ouest.
    ~La tempête qui s’est abattue sur le sud ouest de la France dans la soirée du lundi 31 août a été d’une violence impressionnante. Depuis la création du jardin en 1994, le jardin n’avait jamais eu à affronter des vents d’une telle force et cette fois-ci...
  • Echinops
    Echinops ~~Du latin Echinus désignant quelque chose de piquant comme un hérisson ou un oursin, l’Echinops est un chardon à tête florale sphérique et piquante. A priori dissuasif ! C’est en fait une perle ! Une beauté ! Pas si piquant que cela, en tout...
  • "Chou blanc"!
    Dans mon jardin totalement bio, je peux tout cultiver sans aucun problème sauf… le chou ! Je persévère, mais je fais « chou blanc » chaque année. Ce légume qui est mon préféré a beaucoup d’autres adeptes : pucerons noirs, piérides du chou, mulots et lapins....

Catégories