Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 09:21

Les temps ont changé et la mode des jardins trop ordonnés semble en regression. Le style naturel a la cote. La prise de conscience qu’il faut maintenant faire machine arrière dans nos techniques de culture (à petite ou grande échelle) et abandonner l’usage des pesticides et herbicides pour privilégier les méthodes traditionnelles y est pour quelque chose.

Le goût aussi. Le jardin n’échappe pas au phénomène de mode, comme l’art , la mode ou tout autre produit de consommation. Cela dépend aussi des générations. De même que mes enfants n’écoutent pas la même musique que moi, mon jardin ne ressemble pas au leur : juste un carré d’herbe, le minimum de travail. Les dimanches sont trop courts et une heure passée à tondre est une heure de perdue.

Dans une revue lue récemment, un article a retenu mon attention et m’a faite sourire. La propriétaire d’un jardin ouvert à la visite y raconte que, manquant de temps, elle avait un peu laissé faire la nature. Son jardin était néanmoins resté très joli avec des vivaces, rosiers et arbustes à fleurs très florifères dans une « masse foisonnante de nigelles, de graminées sauvages ... » créant, selon son expression « une sorte de liant végétal ». Elle raconte que la réaction des visiteurs était très surprenante et que selon leur âge, ces visiteurs étaient soit charmés par « le côté nature du spectacle », soit rebutés par son aspect négligé « y’a de l’herbe et beaucoup de travail ! ».

Ce qui est paradoxal mais tout à fait compréhensible, c’est que ces mêmes personnes âgées se promenant sur un sentier champêtre trouveraient probablement l’endroit charmant avec ses fleurs sauvages, ses belles graminées et prendraient un plaisir certain à cueillir quelques mûres le long de ce sentier. Ce n'est donc pas affaire de goût mais de mal de dos.

Dans mon jardin: désordre végétal ( nigelle, pavot, coquelicots, alliaire officinale et autres mauvaises herbes).
Je n'exerce une surveillance que sur les graminées et le chiendent. L'alliaire par exemple est facile à contrôler et a son utilité car elle supporte les tiges des pavots en cas de forte pluie.

 

 

 Dans un grand jardin, les endroits sauvages et désordonnés ne manquent pas. Le jardinier ne peut pas être partout. Ces iris au bord du ruisseau sont envahis par les graminées et les orties mais il faut voir le côté positif de la chose: c'est là que se reproduisent les papillons, que se cachent grenouilles, crapauds, couleuvres et autres utiles du jardin.

 

 

La bordure n'est pas nette mais le spectacle des pétales de la rose "New Dawn" sur le gazon a aussi son charme.

Le stakhanovisme au jardin est une ineptie. La chaise longue doit aussi y avoir sa place.

Partager cet article

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Planifier et choisir.
commenter cet article

commentaires

Passiflore 11/06/2008 17:11

J'aime beaucoup tes photos, c'est un style que j'adore : du cultivé mêlé au sauvage. Les herbes folles ont droit de cité chez moi aussi. Et tu sais quoi ? Il y en a qui ne veulent pas rester! Que l'on doit arracher à certains endroits et chez moi, rien à faire, repiquées, semées, elles disparaissent!

sylvie après la pluie 09/06/2008 08:54

quel joli spectacle, j'aime les nigelles, elles se resemment où elles veulent, et offrent des scènes innatentues, ton jardin donne envie de s'y promener et de rêver

Annick 08/06/2008 12:28

merci pour le renseignement au sujet de la menthe, je veillerai à ce qu'elle n'envahisse pas le reste. Je viens de visiter ton jardin, il est superbe. Bonne idée d'adapter la largeur des allées à la largeur de la tondeuse, il fallait y penser. A bientôt

maelduin 08/06/2008 11:51

Bravo pour cette photo que je trouve vraiment magnifique... Cela donne envie de se balader dans ton jardin ! A bientôt ! Amicalement de l'hémisphère sud !

Kristin 08/06/2008 10:22

Ce n'est pas moi qui dirait le contraire: le jardin pas nettoyé et bien emmélé , je connais très bien! Jolies photos!

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories