Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 11:25

 

Association improbable, pari risqué du jardinier qui s’aventure à mettre ensemble des plantes d’horizons différents dans un terrain peu propice et sous un climat très différent du milieu d’origine. C’est la magie du jardin. On musarde d’une plante à l’autre et là en quelques secondes et quelques pas, on change de continent. En l’occurence, dans mon jardin, trente centimètres seulement séparent le Romneya coulteri, américain (Californie), du  glaïeul, plutôt  africain et de l’hemerocalle chinois ou japonais. Une plante commune côtoie une plante plus rare et surtout plus difficile à acclimater. Le Romneya est une plante capricieuse. A tel point que j’ai dû la ramener d’Angleterre. Après l’avoir demandée à plusieurs pépinièristes d’une foire aux plantes rares de ma région, un seul m’a avoué la posséder mais n’a pas voulu prendre le risque de me la vendre, de peur sans doute d’avoir des réclamations en cas d’échec. Eh bien, pari gagné ! La voilà qui fleurit pour la troisième année. Le pied est bien installé et n’a reçu aucune protection cet hiver. Le secret de cette réussite ? Je l’ai planté sur l’épandage de ma maison, donc pour le drainage, il n’y a pas mieux : des couches de cailloux et de sable et de la terre en surface. Si je l’avais planté à 2 mètres de là dans ma terre argileuse gorgée d’eau l’hiver, l’échec aurait été inévitable.

Le Romneya pousse dans les canyons de Californie, dans des endroits secs et chauds. Il ressemble à un pavot avec ses pétales de « papier crépon » blancs. C’est une plante très ornementale et son feuillage vert tendre contraste à merveille avec le blanc immaculé de ses corolles.


De gauche à droite: Hemerocalleis "Flore pleno", Hemerocallis "Bess Ross", Romneya coulteri.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mud 25/07/2008 14:15

Bonjour claude,

Suite à ton commentaire (du mois de février) laissé sur mon blog (laissé à l'abandon des mois entiers), je découvre le tien. Ton jardin est comme je les aime, les ballades le long de tes allées font rêver. Les compagnons du jardin ont eux aussi apparemment trouvé leur paradis. Je vois le jardin comme un être vivant composé de petits organismes qui maintiennent celui-ci en équilibre, "en vie". Ton jardin semble être d'une grande santé physique. Bravo.
PS : Merci pour ton conseil pour le jardin blanc, le Lespedeza thunbergii alba (que je ne connaissais pas) viendra peut-être y prendre place, c'est une belle découverte.

passiflore 16/07/2008 15:44

Que de recherche et de travail chez toi! J'aime bien cette plante, je l'avais déjà vue dans des magazines. Elle est un étonnant mélange de nonchalance et de sophistication, je trouve.

caro 12/07/2008 22:55

je passais te souhaiter un bon week-end

maelduin 12/07/2008 17:07

Toujours d'aussi belles photos... Un petit coucou de l'océan indien avant mon envol mardi pour la métropole. A bientôt !

caro 09/07/2008 21:45

belle association avec les hémérocalles

Anne Marie 09/07/2008 10:32

quelle chance tu as !!! c'est une fleur qui me fait rêver... elle est tellement belle ! je ne l'ai jamais osée...

DanielleDMD 09/07/2008 00:38

Bravo pour ta réussite, on le dit difficile à transplanter !

céline M 08/07/2008 23:27

Très belle cette fleur toute froissée, merci à toi de me la faire connaître. Dommage qu'elle soit si difficile à trouver, l'Angleterre c'est un peu loin pour moi !

Kristin 08/07/2008 19:22

Un peu mythique cette plante! Je n'ai jamais osé la planter.

Marcel 08/07/2008 15:18

Très belle cette fleur (je ne la connaissais pas) avec son air tout chiffonné. Pas de chance qu'elle s'acclimate chez moi. Une association de 3 continents, la preuve que la paix dans le monde est possible !

jean-marc 08/07/2008 13:35

eh bien bravo, j'imagine le plaisir que tu peux ressentir

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...

Catégories