Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 19:56

Je réagis à un article lu dans le supplément du Monde n°252 du samedi 13 décembre 2008. Cet article nommé « Camarades de gourmandise » relate comment Michel Onfray et Jean-Luc Tabesse,  animent des Samedis gourmands dans un potager associatif. Ce qui a fait naître cette idée, c’est la réaction des visiteurs de ce jardin associatif qui, lorsqu’on leur offrait un panier de légumes gratuit, ne montraient aucun plaisir, au contraire, « dédaignant les aubergines, les courgettes, les carottes sablées et autres produits frais parce qu’ils ne savaient pas les cuisiner, mais également les apprécier, pour ne les avoir jamais goûtés ».

Un tel constat est bien navrant en effet et me fait penser aux enfants qui fréquentent assidûment les cantines et croient que les poissons sont carrés. Ils n’ont jamais goûté rien d’autre, même pas chez eux. C’est d’autant plus absurde que les produits alimentaires transformés sont bien plus chers que les produits frais et bien moins bons. Le problème est qu’il faut du temps pour aller les acheter au marché, les éplucher et les cuisiner. Et le problème est là ; nous n’avons plus le temps ! La faute à qui ? La faute à quoi ? Je vous laisse méditer.

Cette histoire de panier de légumes dédaigné m’a remémoré une aventure un peu semblable qui m’est arrivée. Alors que je campais à Belle Ile en Mer pendant les vacances, j’ai gagné, en grattant bêtement un ticket ... une oie vivante ! J’ai dédaigné moi aussi ce superbe cadeau : je ne sais pas tuer une volaille et de toute façon j’en serais bien incapable. Nos arrière-grand-mères le faisaient bien et n’avaient pas le choix. Les temps changent !

 

Summary : I have read this story in the famous newspaper « Le Monde » : people who were offered a basketfull of vegetables after the visit of a community kitchen garden were hesitant to accept it just because they did not know how to cook veg and did not appreciate them.

I think this story distressing and alarming. The situation is all the more absurd because industrial food is more expensive than fresh food, especially vegetables from the market. The problem is : people work so much that they do not have time to go to the market, peel veg and cook them. One day the same kind of thing happened to me.  I was offered a live goose and was not pleased at all. I cannot kill a goose. Our great-grandmothers could. It is the end of an era !


Les conserves "maison" n'ont pas le même goût que celles du commerce et ne coûtent rien ... enfin si ...du temps!

Partager cet article

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Le jardinier gourmand
commenter cet article

commentaires

sophie 25/12/2008 21:18

J'oublie d'ajouter un Joyeux Noël!

sophie 25/12/2008 21:18

Un petit clin d'oeil à Philippe Meyer!
Chez moi, je vis un drame permanent! Quand je ramène, une salade, des courgettes, ou un chou du potager, les enfants râlent parce que ces légumes sont bien plus sales que ceux qu'on achète!!!! Notre époque moderne a un sens de la propreté qui m'échappe...

Lovida 17/12/2008 21:53

Rien ne vaut un plat maison, bien sûr !
Je prend l'exemple de la soupe de légumes, j'ai une copine qui n'en fait jamais, elle sert à ses enfants uniquement des soupes en briques, elle dit quelle manque de temps... ses enfants ne goûteront pas la vraie saveur d'un potage maison et ne seront pas initiés à la consommation de légumes frais !
J'imagine les bonnes saveurs contenues dans tes bocaux...

Phyto 17/12/2008 21:43

Et oui, il faut du temps. Mais il est vrai qu'on voit aussi des adultes ne pas reconnaître des fruits sur un arbre (je pense à des kakis confondus avec des oranges. C'est vrai que le kaki n'est pas un fruit courant.
Dans ces cas là, je suis toujours partagée entre le désir d'intervenir et celui de me taire pour ne pas mettre l'adulte dans une position gênante, le plus simple étant, je crois, de s'adresser à un enfant s'il y a en un dans le groupe.)
Bonne soirée

Grégory 17/12/2008 21:29

Je suis aussi consterné que toi. Je pense que nous vivons dans une société du "toujours plus vite et du toujours plus simple".
Préparer ses propres plats est plus gratifiant et au moins on sait ce qu'on met dans son assiette. Ce doit être encore mieux lorsqu'on cuisine les fruits et les légumes de son jardin.

Kristin 17/12/2008 14:14

pas facile les aliments inconnus de toute façon.Mais c'est vrai que c'est si facile d'acheter tout fait.

Lady Isa 17/12/2008 11:39

La faute du temps, exactement ! Les familles en manquent cruellement... et quand elles en ont ils n'est pas forcemment consacré à ce genre de choses !
Ce qui est selon moi un peu dommage... car, si on sait un peu s'organiser et préparer en grandes quantités, il y a qd même des possibilités de se passer de certains produits tout faits du commerce...
Mais, tout comme toi, tuer un animal, je ne pourrais pas faire... pourtant je l'ai vu faire à maintes reprises aussi !

DanielleDMD 17/12/2008 08:19

Manque de temps, la faute à qui ? peut-être la faute à l'obligation de travailler, au stress, avec à coté l'envie de vivre, de souffler.

maelduin 17/12/2008 07:30

Il est vrai qu'il faut prendre un peu de temps pour préparer les légumes et en faire de délicieux plats maison... Mais quel plaisir de manger des produits sans additifs ni conservateurs. Parfois, je me demande si les gens sont vraiment conscients de tous les produits chimiques qu'ils ingèrent en achetant des plats tout prêts ! Et puis, réellement, tout est question d'habitude. Préparer un plat simple n'est guère plus long que d'ouvrir des boites qu'il faudra de toute façon mettre sur le feu. Effectivement je crois que c'est aussi une question d'éducation ! Merci de ta dernière visite : je ne suis pas d'accord pour un échange de poste !!!! Je parie que tu l'aurais deviné ! A bientôt et bises de l'océan indien

Christine 17/12/2008 00:14

Super appétissant tout ça !!!

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories