Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 12:02

La biodiversité au quotidien, Le développement durable à l’épreuve des faits, par Christian Lévêque – Editions Quae et IRD éditions.

 

Pour faire le bon geste au jardin, il faut comprendre la nature et savoir dans quel sens tournent les aiguilles du monde.

 

Et justement, le livre de Christian Lévêque, directeur de recherche émérite à l’IRD et spécialiste des écosystèmes aquatiques, remet les pendules à l’heure. Principalement en relativisant tout et en informant.

L’heure est à la raison, aux comportements raisonnables, au respect de notre environnement, à une prise de conscience basée, non pas sur des faits divers et annonces de catastrophes dont nous abreuvent certains medias, mais sur des vérités, des observations scientifiques et des raisonnements à la logique incontestable.

« Ce livre est né en partie de l’agacement de voir la science prisonnière d’idées reçues dont elle n’a pas nécessairement la paternité mais qu’elle a endossées. Prisonnière aussi de paradigmes écologiques et de théories dont on voit, pour certains, qu’ils ne correspondent pas à la réalité du terrain » (p 15).

 

Avant de parler et de gesticuler dans tous les sens, informons nous !

 

 Ce livre nous donne à réfléchir sur la place de l’homme dans la biodiversité et sur l’impact de sa présence sur son environnement. C’est une analyse de ses comportements positifs ou négatifs et souvent égoïstes,  puisqu’il ne pense et n’agit qu’en fonction de ses propres intérêts au quotidien, sans toujours se préoccuper des conséquences de ses actes sur son environnement. Mais l’homme est-il une « espèce malfaisante »?  Le livre nous montre aussi que l’homme fait et a fait des actions utiles et en tout cas qu’il n’est pas responsable de tout. Avec ou sans lui, le monde bouge et les espèces évoluent (et cela Darwin nous l’a bien montré !). Ce qui ne veut pas dire non plus qu’il ne doit pas avoir une attitude responsable et raisonnable. Parmi les comportements déraisonnables,
C. Lévêque n'approuve pas celui des « intégristes de la conservation » qui voudraient « tout protéger – une attitude certes généreuse mais qui ne correspond pas à la réalité du monde » (p24).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DanielleDMD 17/02/2009 15:16

Je note le titre aussi.Il est toujours bon de savoir si notre comportement correspond à l'idée que l'on s'en fait.

Kristin 16/02/2009 13:30

je note ce titre qui me semble passionnant! merci à toi!

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories