Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 19:24

DSC07177.jpg

 

Une colonie de perdrix rouges a élu domicile au jardin et je les aperçois de temps en temps dans la prairie. Elles sont très farouches et courent ou s’envolent au moindre bruit ou mouvement suspect. Ces derniers jours, elles ont bravé leur peur et se sont aventurées sous l’appentis qui jouxte la maison. J’avais bien repéré quelques jours auparavant que le sol en terre battue avait été remué et je pensais qu’un chat était venu se rouler là. La surprise a été complète. De fait, les coupables étaient bien les perdrix. Je les surprends de temps en temps venir s’ébrouer dans la terre sèche et sablonneuse. Intriguée, je me suis documentée et ai découvert que ces oiseaux aiment les collines sèches et les terrains rocailleux. Avec les intempéries des derniers mois, elles ont sans doute été dépaysées. La terre sèche de mon appentis leur a ainsi donné la possibilité de prendre un bain de poussière.  Il faut voir avec quelle délectation elles se couchent,  se roulent et s’ébrouent. Evidemment, dans la poussière, elles ferment les yeux et ne me voient pas les prendre en photo à travers la vitre ! Il faut quand même ruser un peu car elles détectent le moindre mouvement, même à l’intérieur de la maison. Je me suis cachée derrière une plante verte !

La perdrix rouge se reconnaît facilement à son bandeau blanc au-dessus de l’œil et à son bec et ses pattes couleur corail. La femelle peut pondre deux couvées successives dans deux nids différents. L’une d’elle est alors couvée par le mâle. La colonie que j’ai pu observer comportait une dizaine d’oiseaux mais aujourd’hui je n’en ai vu que deux. Il faisait beau et les chasseurs étaient malheureusement de sortie.

 

DSC07181.jpg

 

DSC07179.jpg

 

DSC07178.jpg

 

DSC07174.jpg

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Claude 01/03/2013 07:54

Incroyable ! des perdrix si près d'une habitation, je n'avais jamais vu !
MC

c.ost 19/02/2013 15:11

Superbes photos! Quelle chance de pouvoir observer ces volatiles!

Christine 18/02/2013 11:44

Pas évident de trouver un petit coin de terre sec en ce moment. Très Jolies photos!!!

nanou 18/02/2013 06:36

vous avez beaucoup de chance de pouvoir prendre en photo les oiseau perdrix ou autres .
Moi avec mes chats c'est vraiment impossible.

Vos photos sont superbes!!!

corinnette 17/02/2013 19:46

quelle chance de voir ces beaux volatiles
et bien chez moi elles ne risque pas de s'ébrouer dans la terre sèche car il est tombé beaucoup d epluie et de neige
bon dimanche

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...

Catégories