Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 15:03

DSC08213

 

Il est temps de ressortir les dahlias et de les forcer pour avoir des floraisons précoces.  Mes tubercules de dahlias passent l’hiver dans des cartons, dans un endroit obscur, sec et hors gel de la maison.  Il serait impossible ici, dans ma terre argileuse humide du Tarn et Garonne, de les laisser en pleine terre comme je le fais pour les tulipes. Les tubercules de dahlias gèlent facilement et les premiers bourgeons se font dévorer par les limaces dès leur sortie.

A cette période de l’année, lorsque le temps s’est un peu radouci, je dispose les dahlias dans un grand bac à sable en plastique, je les recouvre grossièrement de terreau et  les arrose abondamment pour les ré-humidifier.  Je recouvre le tout d’un plastique transparent. Je choisis si possible un endroit abrité et ensoleillé, hors de portée des limaces. Si les mottes sont importantes, j’en profite pour les diviser. En général, il suffit de secouer légèrement la motte pour cela. Les tubercules sont parfois imbriqués les uns dans les autres, ce qui demande un peu de doigté. Il est préférable de laisser le départ de l’ancienne tige jusqu’à l’apparition des bourgeons.

Au bout de quelques semaines, les tubercules ont gonflé (ils s’étaient un peu desséchés pendant leur repos) et des bourgeons apparaissent, puis de nouvelles tiges. Il est alors temps de couper les tiges sèches et de mettre les dahlias en place, dans une terre enrichie et au soleil. Plus on attend et plus on laisse les tiges prendre de la hauteur, plus les limaces auront du mal à tout avaler en une bouchée. Alors qu’un simple bourgeon sera beaucoup plus vulnérable !

Pour être sûr d’avoir un résultat parfait, cultivez les dahlias d’abord dans un pot avant de les transférer en pleine terre. Mon système de mise en gauge dans le bac à sable fait gagner du temps et économiser du terreau mais il ne faut pas laisser les dahlias là trop longtemps sinon le système racinaire se développe trop et il est difficile ensuite de séparer les différents dahlias.

 

DSC07343.jpgDSC07344.jpg

 

Ci-dessous, le tubercule a déjà un bourgeon apparent:

 

DSC07347.jpg

Partager cet article

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Astuces de jardinier
commenter cet article

commentaires

corinnette 22/03/2013 18:08

merci pour ces précieux conseils

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...

Catégories