Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 19:59
DSC05720.jpg

Le thème de la semaine étant le cerveau (campagne européenne),  j’ai choisi de parler aujourd’hui de la noix. Quel rapport me direz-vous ? Eh bien, saviez vous qu’au Moyen Age, on pensait que les noix avaient la propriété de guérir les maladies mentales ?  Parce que le cerneau de noix fait penser à un cerveau dans sa boîte crânienne, les gens pensaient que manger des noix était bon pour le cerveau. De là sans doute viendrait l’expression « Quelle noix » ! qui signifie « Quel imbécile » ! En fait ce devrait être l’inverse, puisque les noix sont supposées rendre plus intelligent. Cette croyance nous conduit à la théorie des signatures d’où elle tient son origine. Cette théorie énoncée au XVIè siècle par Paracelse ( alchimiste, astrologue et médecin suisse) établirait une corrélation entre les caractéristiques de certaines plantes et certaines maladies. Ainsi la forme, la couleur, le lieu où poussent les plantes donnerait une indication sur les maladies qu’elles peuvent guérir. La pulmonaire (Pulmonaria officinalis) soignerait les maladies pulmonaires car ses feuilles évoquent la forme d’un poumon malade. Le pissenlit (Taraxacum officinale) dont les fleurs sont jaunes comme la bile guérirait les affections hépatiques. Le saule et la reine des prés qui poussent dans les lieux humides pourrait guérir des fièvres et du paludisme qui sont justement des maladies fréquentes dans les lieux marécageux. Quant à la ficaire ( Ranunculus ficaria), ses racines renflées seraient un bon remède contre les hémorroïdes. Que l’on y croit ou non, il est en tout cas amusant de constater que ces théories anciennes, à priori peu crédibles et que rien ne prouve scientifiquement se révèlent aujourd’hui contenir une part de vérité. Comme le fait remarquer Jean-Marie Pelt dans son superbe livre « Les vertus des plantes » (Editions du Chêne), il est surprenant que «  ces analogies se soient trouvées ultérieurement confirmées et qu’elles aient même été à l’origine de la découverte de médicaments modernes. On a isolé récemment dans l’huile de noix des acides gras spécifiques, les acides linoléniques, nécessaires au fonctionnement du système nerveux donc du cerveau ».

Il est aussi depuis longtemps reconnu que les racines de ficaire donnent effectivement un bon traitement contre les hémorroïdes, que la pulmonaire donne un médicament contre la toux, que le pissenlit est bon pour le foie. Quant au saule et à la reine des prés, ils sont à l’origine de la fabrication de l’aspirine, médicament efficace contre la fièvre.


Ci-dessous: une racine de ficaire

DSC05739.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lune 20/03/2010 08:08


je m'amuse bien souvent
à faire le lien entre la nature et la science
j'aime merciiiii


Kristin 19/03/2010 21:04


pas de doute: les Anciens n'étaient pas si bêtes que l'on veut bien nous le faire croire...nous n'avons pas tout inventé malgré notre orgueil actuel!!


Lady Isa 19/03/2010 17:10


Encore une article ou j'apprends plein de choses. Le livre que tu cites a l'air tres interessant.


OST 19/03/2010 17:07


C'est vrai que la conformation cerneau-hémisphères est surprenante!Quant à la pharmacognosie je n'y connais rien! Merci des infos!


Les étellois 18/03/2010 23:15


C'est curieux et amusant. Les plantes vanteraient-elles ainsi leurs vertus (faute d'enseignes publicitaires?)


Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...
  • Anniversaire
    Ma pomme a un an, cueillie le 16 octobre 2015. Pour lui faire sa fête je l’ai croquée ! Un délice. Elle a perdu sa fermeté mais la saveur est là. Chair tendre et fondante, douce. Peau un peu fripée mais pas une trace de pourriture ou de moisissure. Elle...
  • Arrière-saison.
    Les derniers beaux jours au jardin, les dernières récoltes. Quelques rayons de soleil encore illuminent les dahlias. L'air est encore doux mais la fraîcheur des petits matins surprend. Ces premiers frimas nous rappellent que l'automne est bien là. Il...

Catégories