Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 09:58

DSC05326-copie-3.jpg

Ci-dessus: image inversée du pseudo-tronc d'un bananier - détail.

Voilà un tronc qui trompe, un faux tronc, un pseudo-tronc mais pas un tronc.

Définition du Robert : [ Tronc : « Partie inférieure et dénudée de la tige (de certains arbres), entre les racines et les branches maîtresses, constituée d’un tissu ligneux au centre (bois, duramen) et de tissus mous formant l’écorce].

Conclusion : le "tronc" du bananier n’est pas ligneux donc ce n’est pas un "tronc", même si cela y ressemble.

 ( Je ne suis pas une scientifique mais je suis curieuse. C’est d’ailleurs un peu le but de ce blog tenu à la manière d’un journal : observer la nature autour de moi, dans mon jardin, et chercher à la comprendre. C’est une manière de mieux l’apprécier et la respecter ).

 

 L’image qui illustre cet article montre, à l'envers, le pseudo-tronc d’un bananier de mon jardin. Au delà de la beauté esthétique des matières qui le composent, j’ai voulu savoir à quoi correspondait chaque strate qui le compose. Je livre ici ma synthèse.

Ce que nous pensons être un tronc est en fait une structure rigide formée de l’emboîtement des organes foliaires ( pétiole, nervure, limbe ). Les pétioles, en se recouvrant partiellement forment une gaine qui joue le rôle de « tronc ».  Le méristème est la zone de division cellulaire localisée le long de la tige  – du grec « meristos » qui veut dire « divisé ». On aperçoit sur la photo la structure alvéolée de ce pseudo-tronc.

 

( Cette structure alvéolée fait penser à la technique des mini-caissons utilisée pour les coques de certains bateaux et effectivement, si on mettait ce pseudo-tronc de bananier dans l’eau, il flotterait ).

 

La croissance du limbe a lieu entièrement dans le faux tronc. Il en sortira suite à l’allongement du pétiole. Il peut y avoir jusqu’à 12 feuilles en formation dans le faux tronc.

 

Rappels :

Le pétiole est la queue de la feuille.

Le limbe est la partie aplatie de la feuille.

La nervure sert à véhiculer l’eau et la nourriture. Dans la nervure se trouvent le xylène (tissu conducteur de l’eau) et le phloème (tissu conducteur de la nourriture).

 

Le vocabulaire botanique est plutôt sibyllin pour les non spécialistes. J’espère n’avoir pas fait d’erreur dans mon interprétation. Un ouvrage plus particulièrement m’a aidée à y voir plus clair :

« La botanique pour jardiniers » de Brian Capon aux éditions Belin.

Ci-dessous: vue des pseudo-troncs de mes bananiers à la fin de l'hiver

 

DSC05324.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lune 02/03/2010 06:55


j'ai un jeune bananier
vers le 15 mars je vais le découvrir
là il est sous un lit de feuilles mortes
à bientôt


Kristin 27/02/2010 16:16


merci pour tous ces détails Claude...je n'avais pas réalisé qu'un bananier n'avait pas un "tronc"...


Marie-Noëlle 25/02/2010 15:33


C'est vrai, il ne s'agit pas d'un tronc, à proprement parler, mais quand on atteint cette taille, on peut faire une petite entorse ...Ce n'est pas l'exotisme qui manque dans mon jardin, mais pas de
bananiers !! Je n'ai plus de place, ou alors un tout petit... à bientôt


OST 25/02/2010 15:03


Notions un peu difficiles mais très intéressantes!J'espère qu'il ne faudra pas traduire tout cela en Anglais!!!


claude lasnier 25/02/2010 16:59


Effectivement j'ai tenté un moment de proposer des résumés en anglais. Même cela me prenait trop de temps et j'ai arrêté. Je ne veux pas passer des heures derrière mon ordinateur, je préfère les
passer dans mon jardin.


Marie-Christine 25/02/2010 13:39


Salut Claude and all... :)
Quest:Danc ce cas, ne serrait il pas mieux de couper aux momment de la reprise, ce faut tronc en partant du haut, en coupant doucement part troncon jusqu'a trouver la partis vivante (si il y en a
encore une.) Pour qu;il ce developpe sans entraves?... Ou ce faut tronc reste t'il une solide structure pour ce develloper plus gros et plus grand.?...Donc le laisser sans couper?...
Juste curieuse de savoir la meilleure solution, pour un Pseudo tronc...
Salut a toi and all... Marie.


claude lasnier 25/02/2010 16:57


Bonjour Marie... je ne coupe jamais mes bananiers à la base. Je les nettoie simplement des feuilles mortes qui ont souffert du gel. De nouvelles feuilles se reformeront dans ce qui reste du
pseudo-tronc avant de s'épanouir ensuite à l'extérieur. Le pseudo-tronc grossit d'une année sur l'autre et produit des rhizomes. De petits bananiers sortent de terre à plusieurs mètres parfois du
pied mère. N'ayant jamais pris le risque de les couper à ras, je ne sais pas si ce serait mieux. Bisous à toute la famille!


flbd54 25/02/2010 11:00


Belle et savante leçon de chose ;si seulement mon bananier pouvait égaler les vôtres ; n'y voyez pas de mauvais esprit de ma part, mais je crois qu'il faudra que je me résigne car ce n'est pas une
plante pour ma région !


Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...
  • Anniversaire
    Ma pomme a un an, cueillie le 16 octobre 2015. Pour lui faire sa fête je l’ai croquée ! Un délice. Elle a perdu sa fermeté mais la saveur est là. Chair tendre et fondante, douce. Peau un peu fripée mais pas une trace de pourriture ou de moisissure. Elle...
  • Arrière-saison.
    Les derniers beaux jours au jardin, les dernières récoltes. Quelques rayons de soleil encore illuminent les dahlias. L'air est encore doux mais la fraîcheur des petits matins surprend. Ces premiers frimas nous rappellent que l'automne est bien là. Il...

Catégories