Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 12:49
blog-29-dec1.jpg

De même que nous stockons des aliments pour notre alimentation, il est indispensable de composter nos  déchets pour nourrir le sol qui produira nos fleurs et nos légumes. C’est une évidence. Composter, enrichir le sol, semer et récolter sont les quatre phases incontournables du jardinage.. Et à quoi bon aller chercher de l’engrais ailleurs quand on l’a sous la main ? En général, lorsqu’on a un jardin, on peut toujours trouver un petit coin pour créer une zone de compostage.

Ce n’est pas très esthétique, c’est le hic. Pour ma part, je l’ai caché au centre d’un bosquet de roses ombragé et en position centrale dans le jardin.  L’espace est suffisamment grand pour trois bacs constitués de palettes de bois de récupération et un accès aisé avec une brouette. Le compost est transféré d’un bac à l’autre en fonction de sa maturité pour ne pas rajouter des végétaux frais dans un compost déjà parvenu à maturité. Ce transfert permet aussi de mieux mélanger les matériaux. Je composte tout, sauf les déchets de viandes (cela attirerait les mouches et les rongeurs), la litière du chat (malodorante) et ce qui ne se dégrade pas (plastiques, métaux). Une poubelle spéciale à la maison recueille donc presque tout, du sachet de thé (papier inclus) aux épluchures de légumes, coquilles d’oeufs et autres déchets alimentaires. Se rajoutent ensuite les déchets du jardin (tontes, feuilles d’automne et branches passées au broyeur). La terre des taupinières est également la bienvenue. Un peu de sable de temps en temps, du crottin de cheval si l’on en a. Des orties, hachées grossièrement font un bon activateur de compost. Très vite les vers de terre se mettent à l’ouvrage aidés de plein d’autres micro-organismes et moisissures qui se chargent de tout décomposer. Le compost peut aussi attirer souris, mulots et campagnols et ne doit pas être situé trop près de la maison. Pour environ 2 m3 de terreau, avec les déchets de 2 personnes, il faut compter environ 7 mois de compostage. Cela ne suffit évidemment pas pour mon grand potager mais c’est toujours bon à prendre. Pendant l’hiver, le potager est recouvert d’une litière de paille et de crottin de cheval. Le terreau sert surtout lors des semis, des rempotages, au pied des rosiers et au fond des trous de plantation des plants de légumes et des arbres.

Rien n’est plus satisfaisant qu’une récolte abondante qui n’a rien coûté avec, en prime, la satisfaction d’avoir fait un geste utile pour notre planète. Il sort moins de poubelles de la maison et moins d’argent du porte-monnaie !

Partager cet article

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jardiner "bio"
commenter cet article

commentaires

ElleDePe 18/03/2010 13:03


Bonjour,

Serait-il possible d'avoir l'adresse du site écolo où trouver les plans du composteur SVP ?


claude lasnier 20/03/2010 23:39



Bonjour, je suis désolée mais je ne peux vous fournir ce renseignement. Je n'ai personnellement jamais acheté de composteur. Le compost montré sur le blog est tout simplement constitué de trois
palettes de bois de récupération habillées d'une bâche non imperméable. Cela n'a rien coûté et c'est aussi efficace!



MalouineRigourd 06/01/2010 21:17


Pour le mien, je n'oublie pas la consoude qui est aussi un activateur du compost. Hé! J'adore la photo du rongeur sur ce compost.
BIZ "beurre salé"


brigitte 06/01/2010 18:45


bonjour !
pendant qqs mois j'ai été "privée" de silo( j'avais enlevé le silo plastique qui ne convenait plus à la force de mes bras) et n'avais pas encore trouvé le silo bois dont le devant pourrait
s'enlever facilement,pour remuer de face et non par dessus , et pendant ces quelques semaines j'ai été stupéfaite devant la quantité de sacs poubelle que j'utilisais à la cuisine et désolée à
chaque repas de devoir tant jeter .J'ai finalement trouvé mon bonheur sur un site écolo.Et en plus il est décoratif, on dirait une ruche !


Lady Isa 06/01/2010 07:40


Je fais également mon compost ici. La commune met à dispo des composteurs donc pas d'excuse ! Bon, ils sont en plastoc, donc pas top (mais pris le temps du coup de m'en fabriquer un en bois)! Mais
j'ai réussi à cacher le mien dans le petit recoin "bazar" du jardin (pourtant mon jardin n'est pas grand). Fait partie des travaux réaliser cet été... j'essairai de montrer peut-etre ça cette année
sur le blog. Bref.
Je composte un maximum de choses... mais pas les épluchures qui ne proviennent pas des fruits/légumes du jardin... je ne mets pas non plus systématiquement toutes les tontes de gazon pour ne pas
trop déséquilibrer la composition du compost (j'ai hélas ici bcp plus de vert que de "sec" à évacuer).
Mais comme tu le dis, c'est du bon sens que de faire son compost que tout jardinier digne de ce nom devrait mettre en appication.


Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories