Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 10:42

Quel titre donneriez-vous à cette photo ? (Je vous avertis d'avance: ce quiz est tendancieux!)

 

a)      Rassemblement de Pyrrhocoris apterus prenant le soleil.

b)     Insectes nuisibles à éliminer d’urgence

c)      Gendarmes suicidaires

d)     Punaises décoratives

 

 

Réponse a : Vous avez l’esprit scientifique et vous êtes observateur.

Réponse b : Vous manquez de curiosité et vous craignez de voir votre potager ravagé par des hordes d’indésirables. Pour vous rassurer vous avez toute une panoplie de produits phytosanitaires sur vos étagères.

Réponse c : Vous avez l’esprit d’un joueur d’échec toujours prêt à anticiper le coup suivant.
Réponse d: Vous êtes un artiste sensible aux beautés de la nature

 

 

Questions de rattrapage (pour ceux qui auraient répondu b)

Sous quel arbre du jardin cette cariole se trouve t-elle? 

Pourquoi ces punaises portent-elles aussi le nom vernaculaire de "gendarmes"? 

Réponses: L'arbre que les gendarmes affectionnent est le Tilleul
Ces punaises portent le nom de gendarme pour leur ressemblance avec l'uniforme des gendarmes sous Napoléon. Pour voir ces uniformes, cliquez sur ce lien:
http://uniformgend.ifrance.com/empire1.htm

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les mots
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 20:05

Chaque saison nous offre ses petits plaisirs distillés au fil des jours et d’autant plus savoureux qu’ils sont inattendus.. Je me croyais en hiver et voilà que les températures très clémentes des deux derniers jours me redonnent envie d’aller au jardin. J’ai même tondu la pelouse devant la maison. Une lumière douce mettait en valeur le rouge orangé du Cotinus coggygria et les petites pommes du Malus ‘Evereste’. Les Asters défleuris devant la haie de Viburnum macrocephalum donnaient au jardin un allure triste et monotone d’arrière saison.
(A noter que la première gelée a eu lieu mi-octobre alors que l'an passé elle n'est pas arrivée avant le 28 novembre. Mon jardin se trouve à 50 km au nord de Toulouse.)

 

 

Repost 0
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 17:10

En cette mi- novembre, les fleurs se font rares au jardin, d’autant plus rares que les premières gelées sont arrivées très tôt  et ont « brûlé » toutes les annuelles. Les transitions entre les saisons sont de plus en plus abruptes et, dans ce coin du Tarn et Garonne, nous venons de passer en quelques jours d’une situation de chaleur et de sécheresse à une période de pluie presque incessante. Dans la grisaille et la froidure du moment la moindre tâche de couleur est la bienvenue. Heureusement, le jaune d’or des Erables champêtres (Acer campestre) et le rouge cramoisi des Arbres à perruques (Cotinus) réchauffent le paysage. Quant aux fleurs, il faut se contenter de peu de choses et noter que les imperturbables de novembre sont précieuses et qu’il conviendra de leur donner plus de place au jardin.

 



 Les Arbousiers (Arbutus unedo) sont un peu dépaysés. Ils grandissent, prospèrent et fleurissent quand même. L’avenir dira si le froid et l’humidité ne les décourageront pas de faire leurs fruits (13). Le Chrysanthème à petites fleurs jaunes (dont je ne connais pas le nom) est une valeur sûre. En place depuis plusieurs années, il est toujours fidèle au rendez-vous de la Toussaint (1). La Véronique bleue me surprend cette année. Elle est superbe et ses fleurs ont parfaitement résisté au déluge des derniers jours (4). La palme d’or revient à la Verveine (Verbena rigida). Elle n’a pas défleuri de tout l’été et ne montre encore aucun signe de flétrissement (5). L’Ipomée a beaucoup souffert du gel. Les quelques fleurs restantes se comptent sur le bout des doigts (6). Encore une médaille d’or à décerner, au Rosier ‘ The fairy ‘.  Increvable, infatigable, c’est sans conteste un champion de la floraison et il ne demande aucun soin (7). Le Tulbaghia à l’odeur d’ail et aux fleurs mauves si jolies est presque défleuri. Il est planté en pot et devra bientôt être rentré en serre froide (il a résisté sans problème à la première gelée mais pourrait souffrir d’un hiver trop rude) (9). Le Choisya ternata est en pleine floraison. Son parfum de fleur d’oranger est sublime. Dommage qu’il soit si long à pousser. Il ne fait guère plus d’un mètre alors qu’il est planté depuis au moins 5 ans ! (17). L’Abutilon a trouvé son coin idéal pour fleurir : bien abrité du vent et du soleil, les pieds au sec derrière la cabane de jardin qui le protège aussi du froid. Il arbore sans faillir ses petits « drapeaux belges » (12). Le Cassia est un frileux. Ultime tentative d’acclimatation, cette fois au pied de la maison, dans un endroit très abrité et sec (16). Le Strobilanthes est un peu trop discret à mon goût. Adepte d’un terrain frais et ombragé, il se cache à l’abri des lilas et se montre peu. J’aurais tendance à oublier qu’il existe (2). La Camomille lui tient compagnie (18). Le Physalis est un amour (en cage). Il me surprend chaque année avec ses lampions orangés très décoratifs et forme un beau tapis coloré (11). Le Pélargonium odorant est en pot devant la maison pour éloigner les moustiques. Je vais tenter de le conserver au sec et à la chaleur dans la maison (14). L’Aster frikartii est une acquisition récente mais je pense que c’est une vivace très résistante au froid. Les asters se plaisent beaucoup dans ma terre argilo-calcaire humide (3). L’Artemise (Artemisia stelleriana) quant à elle préfère la sécheresse. J’ai pris soin de la placer dans un terrain allégé et très drainé. Son feuillage argenté attire le regard. C’est une valeur sûre mais je n’arrive pas à la garder plusieurs années de suite. Elle se bouture très bien mais encore faut-il penser à le faire !(10). L’Erigeron est une découverte récente et donne des résultats au delà de toute attente. Elle fleurit tout l’été et se ressème abondamment partout (peut-être même trop !). Seule déception : ses fleurs ne tiennent pas longtemps en vase (15). Pour finir, l’Amaranthe, originaire d’Afrique, d’Inde et du Pérou aime la chaleur. C’est une vivace qui a la vie courte chez nous. Je l’ai semée il y a 2 ans et j’ai des craintes de ne pas la garder bien longtemps (8).

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Planifier et choisir.
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 20:30

A la claire fontaine,

M’en allant promener,

J’ai trouvé l’eau si claire,

Que j’l’ai photographiée.

 

 

...pour le bain on attendra un peu !

 



Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les mots
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 10:18

 

Le feu d’artifice automnal a bien commencé. Celui des arbres colorés de KEW GARDENS à LONDRES est exceptionnel. Les teintes automnales du Liquidambar, du Nyssa sylvatica ou du Taxodium sont parmi les plus belles. Il est rare de voir les arbres à l’apogée de leur croissance. Seuls des jardins anciens peuvent nous donner ce privilège. Ainsi, ce jardin botanique dont les origines sont lointaines, essentiellement au milieu du XVIIIè siècle, nous offre les plus beaux specimens d’arbres du monde entier, dont certains datent de cette époque. En tout, 14000 arbres ont été plantés à Kew jusqu’à aujourd’hui et l’automne est  la meilleure saison pour admirer les couleurs contrastées de leurs feuillages dans la palette des ocres.

 

 

 

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Le jardinier voyageur
commenter cet article
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 08:44






L’abeille charpentière, xylocopa est, comme son nom l’indique un hyménoptère xylophage. En effet, elle creuse avec ses mandibules puissantes des galeries dans le bois mort et sec ou utilise parfois les tiges creuses des roseaux ou des sureaux. Elle compartimentera celles-ci par des cloisons de cire et y déposera ses oeufs avec une réserve de pollen pour alimenter les futures larves.

Comme toutes les abeilles, celle-ci est à protéger. Elle ne cause aucun dégât, ne montre aucune agressivité et participe activement à la pollinisation des fleurs du jardin.

L’abeille charpentière est la plus grosse abeille connue en France. Aussi grosse qu’un bourdon et magnifique avec ses ailes aux reflets bleutés, elle ne passe pas inaperçue. Je l’ai photographiée ici sur des tiges de Miscanthus au crépuscule.

Les abeilles sont une bénédiction pour le jardin. Ce sont les alliées indispensables du jardinier. La récolte de fruits a été particulièrement abondante et c’est le résultat de leur labeur.

Repost 0
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 20:28

Non, non, pas d’erreur dans le titre. Je ne parle pas de champions de golf mais bien de champignons de golf.

 

Cherchez la balle!

 

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les images
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 19:49

La Mante religieuse, ainsi appelée pour son attitude évoquant la prière est un insecte orthoptère carnassier très commun au jardin mais qui passe souvent inaperçu. Difficile de repérer cet insecte longiforme qui se confond facilement avec les tiges des fleurs. Sa tête bizarre que l'on dirait sortie d'un film de science fiction du genre "E.T" valait bien une photo en gros plan. Quant à ses moeurs de cannibale devorant son partenaire après l'accouplement, ils feraient plutôt penser à un film d'horreur.
C'était bien entendu la réponse à la devinette précédente.

 

Repost 0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 12:12

A quel insecte appartient donc ce gros popotin? 
Indice: la femelle de cet insecte orthoptère carnassier dévore souvent le mâle après l'accouplement (peut-être est-ce pour cette raison qu'elle a l'abdomen si rebondi!)

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les images
commenter cet article
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 22:10

Eh bien, la réponse est OUI.

Un cheval aime t-il les noix ?

La réponse est NON. Il suffit de regarder sa tête après avoir croqué les dites noix.

Pourquoi donc mon cheval a t-il voulu manger des noix ?

Après m‘avoir observée en train de ramasser les noix, monsieur s’est mis en tête que ce devait être bon. Comme je lui refusai mon panier, il décida de les chercher lui même par terre. Il en a bruyamment croqué une, puis une autre ... en faisant la grimace. Je doute qu’il recommencera.


Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les images
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories