Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 17:27

Qu’est-ce qu’un légume ? Le nom « légume » désigne toute plante potagère dont certaines parties (feuille, racine, tubercule, bulbe, fruit, graine, fleur ou tige) peuvent entrer dans l’alimentation humaine.

Ainsi, le seul but de la culture des légumes est en principe culinaire. Mais pour qui n’a pas seulement le bien être de son estomac en tête, le légume peut aussi être un élément décoratif du jardin. On peut avoir autant de plaisir à contempler un joli potager et une plate-bande de simples fleurs. Les célèbres jardins de Villandry en sont le parfait exemple puisque les plate-bandes ornementales y sont essentiellement composées de légumes.

 

 

 

 

 

A plus petite échelle, pourquoi ne pas mélanger légumes et vivaces et laisser fleurir les légumes du  potager ? Il suffit d’être un peu plus généreux dans ses semis, de ne pas ramasser toutes les salades, les salsifis, poireaux, échalotes, oignons, carottes, artichauts, et de laisser la ciboulette montrer ses jolis pompons roses. Toutes ces fleurs font aussi merveille dans les bouquets et attirent un peu plus les insectes, abeilles et papillons dans le jardin.

 

 

 
Photos 1 et 2 : fleurs de salades
Photo 3: fleurs d'artichauts
Photo 4: fleur de salsifis

Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 22:44


Le Trachelium caeruleum est une vivace originaire du pourtour méditerranéen. Ses fleurs sont d’un beau bleu qui rappelle le ciel ( son nom vient du latin « Caelum » qui veut dire « le ciel ») et en cette période de l’été où la chaleur s’est installée j’apprécie sa résistance à la sécheresse. Après une semaine d’absence je les retrouve aussi belles, bien qu’il ne soit pas tombé une goutte d’eau. Les fleurs du Trachelium sont utilisées par les fleuristes car elles tiennent très bien en vase.  C’est une plante sensible aux fortes gelées et je protège mon massif d’un voile de forçage l'hiver. Je fais le semis en caissettes au chaud dans la maison début février. La graine est très fine et le repiquage des petites plantules est la phase la plus difficile. Comme pour toute vivace, la floraison n’intervient que l’année suivante. Le jardinage ne serait-il pas l’une des occupations qui demande le plus de patience ?

Patience bien récompensée aujourd’hui avec la réalisation de ce bouquet de lis roses, fleurs d’oignons, fleurs d'artichauts et Trachelium du jardin.

Repost 0
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 22:41



En général, la nature fait bien les choses. Parmi les animaux et insectes qui peuplent le jardin, certains sont nuisibles, parasites ou ravageurs à nos yeux, d’autres sont utiles. Cette distinction bien sûr ne repose sur aucun autre critère que notre intérêt à nous, les hommes. Au delà de ces considérations, il est certain que chaque être vivant a un rôle précis à jouer pour le maintien de l’équilibre de notre environnement. Pour le comprendre, il suffit d’imaginer le jardin sans vers de terre, abeilles et bourdons, coccinelles, pucerons, libellules, grenouilles. Le sort des uns est lié au sort des autres. Ainsi chaque espèce a des prédateurs. En cas de prolifération d’une espèce, les prédateurs rétabliront l’équilibre. Les insectes en l’occurence sont la base de nourriture des oiseaux. Si j’ai beaucoup d’insectes dans mon jardin, j’aurai beaucoup d’oiseaux. S’il y a des pucerons, les coccinelles seront là pour les manger. L’utilisation de pesticides est la pire des choses à faire dans un jardin car ceux-ci polluent et ne détruisent pas que les nuisibles. Ils tuent aussi leurs prédateurs. Le risque à long terme est de bouleverser l’équilibre entre les différentes espèces. Alors pourquoi ne pas laisser faire la Nature ?

D’inoffensifs insectes se promènent dans les fleurs ? Ne sont-ils pas jolis eux aussi ? Certains sont de vrais tableaux vivants tel ce Longicorne ‘Leptura cordigera’ aux élytres rouge cerise décorées d’une tache noire qui visite, en compagnie de ce qui semble être une Cétoine, le coeur d’une fleur de Kitaibela.
Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 12:31
L'Asphodeline est une plante vivace d'origine méditerranéenne très interessante à cultiver dans un jardin. Sa couleur jaune d'or est ici mise en valeur par contraste avec une hémorocalle de couleur pourpre. Ses tiges sont assez hautes (4O cm à 1m) et robustes. C'est une plante de terrain sec et bien drainé dont les exigences sont donc en accord avec celles des hemerocalles. Elle attire les insectes et contribue donc à rendre le jardin vivant. Plus il y a d'insectes et plus il y a d'oiseaux. C'est aussi simple que cela.

Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 22:06

Que de patience il faut lorsque l’on sème une plante vivace ! Deux ans se sont écoulés et voilà la surprise du jour : la floraison d’une digitale ferruginea (Rusty foxglove).

Digitalis ferruginea est une vivace de courte vie malheureusement. Je devrai donc faire attention à récolter sa graine pour la ressemer aussitôt. Je la sèmerai aussi aux quatre vents dans différents coins du jardin. Si les conditions sont propices cela marche parfois. En attendant je profite du spectacle. La digitale est spectaculaire par sa hauteur, sa beauté et son originalité. Il s’agit d’une Scrophulariaceae originaire d’Europe (Italie, Roumanie, Turquie) et du Liban. On la trouve dans les clairières, fourrés ou pentes rocheuses dans ces pays. ll s’agit d’une plante de sol sec qui aime le soleil ou la mi-ombre. Dans mon jardin, je l’ai placée à un endroit où le sol est bien drainé, humifère - car enrichi au fil des ans par des dépôts de déchets du jardin- et.à mi-ombre. Les limaces l’ont dédaignée, ce qui rend cette digitale encore plus interessante. Son feuillage a très bien résisté aux gelées de l’hiver dernier. Attention cependant, toutes les digitales sont toxiques, ce qui ne les empêche pas d'être mellifères.

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Plantes toxiques
commenter cet article
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 22:03
... une jolie vache déguisée en fleur ...

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les images
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 22:40

 

En ce début d’été, l’eau ne manque pas. Certaines allées du jardin sont impraticables tant le sol est imprégné d’eau. La mare déborde et les haricots verts du jardin se portent bien. Le dernier rayon de soleil de cette belle journée illumine les Cotinus de la haie.

A droite sur la photo et ci-dessous: Cotinus 'Grace'


Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 22:25


Comme sur les papiers peints défraîchis, lorsque l’on plisse un peu les yeux, on invente des paysages, je me laisse entraîner à imaginer que je vole en avion au-dessus de l’Amazonie. La forêt est dense. Le grand sillon est le fleuve Amazone. Je suis à 5000 mètres d’altitude...
non, plutôt à 20 cm de la feuille du Gunnera manicata avec mon petit appareil photo. Dommage!
Mais savez vous de quel pays le Gunnera est originaire? ... Devinez!

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Jouer avec les images
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 14:49

Cet Iris japonais est l’élégance même.

Aussi nommé Iris ensata, originaire du Japon et de la Chine, c’est un iris de terrain humide. Son lieu de prédilection est le bord de la mare. Il aime les terrains marécageux et semi-ombragés. Le mien est planté dans l’ombre légère d’un noisetier et d’un Gunnera Manicata. Les sépales de ses fleurs sont étalés et portent une marque jaune. Ses longues feuilles sont caractérisées par une nervure centrale saillante que l’on ne remarque pas à la vue mais dont la présence est évidente au toucher.

Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 20:06

Le Ciste à feuilles de laurier est une plante très attractive par ses nombreuses fleurs blanches qui s’ouvrent le matin et attirent un grand nombre d’insectes. Elle est très mellifère et je suis toujours impressionnée par la quantité d’abeilles qui viennent collecter le pollen de ses étamines jaune d’or. Son feuillage très odorant est un peu collant lorsqu’on le frotte entre ses doigts.

Cistus laurifolius doit son nom à la ressemblance de ses feuilles vert foncé, lancéolées et dures avec le Laurus nobilis, le laurier commun utilisé dans la cuisine.

Dans mon jardin du Sud-Ouest de la France, ce Ciste s’accommode d’un terrain argileux et humide qui est tout le contraire de son terrain de prédilection. Ce Ciste se rencontre plutôt dans les garrigues, les terrains secs et rocailleux de Turquie, d’Espagne ou des Pyrénées Orientales. C’est une plante très rustique, que je ne protège pas l’hiver et que j’ai tout simplement obtenue par semis.

Il faut prévoir un emplacement assez large car elle s’étale facilement et n’aime pas être taillée (prévoir 2 à 3 mètres pour un pied). Son port est buissonnant mais ne forme pas une boule régulière. La disposition de ses branches est plutôt anarchique, c’est son seul défaut.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories