Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 19:47

Erinaceus europaeus

La surprise du jour est un petit hérisson qui a pointé son nez sous un tas de branches et de feuilles mortes dans le coin un peu négligé du jardin où un tas de branchages attend depuis deux ans de passer au broyeur. La négligence ( ou plutôt le manque de temps) du jardinier fait des heureux. Ainsi notre hérisson a pu passer l’hiver bien à l’abri. Peut être vient-il juste de sortir de son sommeil hivernal ? Il va devoir reprendre des forces et partir à la recherche d’une compagne pour faire ses petits. Il peut être tranquille, le jardinier n’a toujours pas le temps de nettoyer ce coin du jardin et le tas de bois restera là encore un bon moment !

 

Morale de l’histoire : si l’on veut des hérissons, il ne faut pas trop nettoyer le jardin et en tout cas il faut toujours faire attention lorsqu’on enlève un tas de bois car il peut y avoir des habitants dessous. Ne jamais mettre le feu à un tas de bois abandonné depuis un certain temps. D'ailleurs il est désormais interdit de brûler les déchets du jardin.
Le hérisson est une espèce protégée par un arrêté du 17 avril 1981.

 

 

Repost 0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 13:25

Elle est bien modeste mon aubriette, pas vraiment rare mais elle m’annonce toujours le printemps avec éclat. Et puis, cette petite fleur sans prétention évoque le nom d’un grand personnage. Qui donc était Mr Aubriet ? Ni plus ni moins que le peintre du Cabinet et du Jardin du Roi Louis XIV. Peintre et dessinateur français, né à Chalons-sur-Marne en 1651, il accompagna le botaniste Tournefort dans ses voyages, puis occupa les fonctions de peintre du Jardin du Roi  à partir de 1700. Il semble que la plupart de ses superbes dessins sur vélin ont disparu mais il nous reste la plante pour ne pas l’oublier.

 

L’Aubriette est une plante de rocaille vivace de la famille des crucifères,  originaire d’Europe et d’Asie. Elle forme de jolis coussins bleus ou violets au printemps qu’il est préférable de tailler après la floraison pour garder à la plante un aspect compact. Elle est idéale pour animer un muret, un escalier ou une rocaille en plein soleil. C’est une plante facile à vivre qui, à ma connaissance et d’après mes observations, n’attire pas les limaces et n’attrape aucune maladie
Repost 0
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 20:29

Dans un jardin naturel et vivant, la plantation de haies champêtres est primordiale. Les haies délimitent l’espace du jardin, le protègent des intempéries et jouent un rôle fondamental dans l’équilibre biologique du jardin.

C’est essentiellement là que vont se réfugier et se reproduire les espèces animales, à l’abri des agressions. C’est là que les oiseaux vont faire leurs nids, que les rongeurs, hérissons, écureuils et autres petits mammifères trouvent refuge lorsqu’il y a trop d’activité au jardin. Elle fournit un peu de fraîcheur l’été et apporte la nourriture nécessaire à toutes les espèces qui l’habitent.

DSC05301.jpg

D’où l’importance de choisir les arbres et arbustes de façon judicieuse.

A mon avis, trois critères sont importants : l’esthétique et l’aspect naturel ( haie de thuyas à bannir !), l’efficacité ( protéger et nourrir les animaux), l’adaptation au terrain ( garantie de résistance et d’entretien minimum).

En fait, la première des choses à faire est d’observer quels arbustes se développent naturellement autour du jardin. Nul besoin d’aller se ruiner à la jardinerie locale. Les alentours (bois et fourrés) peuvent vous fournir ce dont vous avez besoin. Repérer à la belle saison les différentes espèces interessantes pour leurs baies et leurs fleurs et les marquer d’un petit ruban pour les retrouver l’hiver suivant. Vous aurez ainsi la garantie que toutes ces variétés sont adaptées à votre sol .

Il n’est pas non plus indispensable de planter toute la haie tout de suite. En ce qui me concerne, j’ai constitué la haie petit bout par petit bout, hiver après hiver et ce n’est pas fini !

Chaque année, les zones non cultivées et paillées du jardin me procurent tout ce dont j’ai besoin car les arbres du jardin y sèment leurs graines. J’utilise aussi les rejets de porte-greffes (mirobolan) , les marcottes et les éclats de touffes arbustives du jardin.

Une chose importante : ne pas oublier de respecter les distances légales. Je plante donc les variétés basses à 0,50m ( hauteur maxi. de 2 m) et les plus hautes à 2 m de la limite de propriété.

Il est bon d’autre part d’intercaler de temps en temps des arbustes à feuillage persistant pour étoffer la haie, rendre sa protection plus efficace et l’égayer en hiver ( tous les types de lauriers sont interessants pour cela).

Voici les variétés que j’ai utilisées dans mes haies : aubépine, sureau, prunellier, églantier, chevrefeuille, cornouiller, cognassier, laurier tin, laurier sauce, lilas, mirobolan, pêchers de vigne, noisetier, noyer, arbousier, érable champêtre, sorbier, buddléia, cornouiller, saule, guignier, fusain, pommiers sauvages, viorne, figuier, chêne, forsythia, ceanothe, lavatère, weigela, arbre aux faisans, cotinus, kerria japonica, lonicera nitida, spirée, charme, ligustrum, viburnum , arbre de Judée, eleagnus.

 

Voici maintenant, pour le plaisir, le même sujet traité dans un de mes livres qui date de 1760 :

 24-03-2008-23-54-38_0005.jpg

 

 

 

Repost 0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 19:48

Il est impossible pour un jardinier de parler de son jardin sans parler de son meilleur ami : le rouge-gorge. J’attendais l’occasion de le prendre en photo pour illustrer mon propos et voilà que, trouvant sans doute que je tardais à en faire la vedette de mon blog, il m’a rendu visite ... dans ma cuisine ! Pas effarouché du tout, le petit égaré s’est laissé approcher et photographier. Nous avons fait un peu la conversation. Que viens-tu faire dans ma cuisine ? Veux-tu goûter un peu de mes muffins aux cassis ? Il s’est laissé attraper sans bouger, sans du tout sembler avoir peur, sans se débattre. Il n’était pas du tout blessé ( la coupable était probablement ma chatte Kochka mais elle a 14 ans et n’a plus de dents. Tant mieux pour les rouge-gorges !).

 

DSC05239.jpgDSC05242.jpg

Le rouge-gorge est un oiseau peu farouche qui s’approche du jardinier dès qu’il bêche son jardin pour venir manger les vers de terre. Il vit solitaire et chasse souvent les autres oiseaux car il n’aime pas être dérangé. Même les merles se font attaquer. Par contre , son nid est souvent parasité par le coucou qui, bien malin, lui fait nourrir sa progéniture. On voit rarement les rouge-gorges en couple. C’est « chacun chez soi » jusqu’à la période des amours. Ils construisent alors leur nid.

Repost 0
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 12:45

DSC05272.jpg Un aurore vient d'éclore. Ses ailes sont toutes neuves, sans une égratignure et il ne sait où aller. Il cherche sans doute la cardamine des prés, en fleurs au jardin depuis une bonne semaine. Je l'ai suivi sans difficulté dans son parcours chaotique d'herbe en herbe. C'est finalement par terre, dans un rayon de soleil, qu'il s'est posé pour se réchauffer.

Ce papillon est commun dans les jardins, prairies et clairières. Sa chenille vit sur les crucifères et en particulier la cardamine des prés (d'où son nom: Anthocharis vient du grec "anthos" qui veut dire fleur et "kharis" qui signifie gracieux. "Cardamines" est le nom de la plante dont se nourrit la chenille).  Le mâle porte sur l'apex des ailes antérieures des taches orangées très marquées. Donc mon aurore ( photo) DSC05266.jpgest un mâle.

Repost 0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 17:56

Pour congeler les fruits rouges, je les étale sur un plateau (ou une assiette selon la taille du congélateur). Dès qu’ils sont congelés, je les mets en sachets. Ainsi les fruits sont intacts et ne collent pas les uns aux autres. On peut en prélever facilement une petite partie.

 

Ingrédients : 300 gr de farine, un sachet et demi de levure de boulanger ( ou farine avec levure incorporée), 200 gr de sucre de canne en poudre, 2 oeufs entiers, 100 gr de beurre fondu, le zeste rapé de ½ citron, ¼ de litre de lait et 200 gr de fruits rouges ( 100 gr de cassis + 100 gr de framboises). On peut aussi utiliser des cranberries.

 

Mélanger les ingrédients dans cet ordre : farine + levure + sucre + oeufs + beurre + citron + lait + fruits. Il est préférable que le beurre et le lait soient tièdes pour favoriser l’action de la levure.

Diviser la pâte en deux  portions auxquelles vous ajouterez 100 gr de chaque variété de fruits.

 

 

Plutôt que des moules, utiliser des caissettes papier ( en vente chez les grossistes pour patisserie ). C’est beaucoup plus pratique !

 

Cuisson : 40 mns à 210° 

DSC05182.jpg

Repost 0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 09:33

A l’approche de mon premier millier de visiteurs depuis la  création de ce blog à la mi-janvier (ce qui peut paraître peu à certains mais me paraît beaucoup à moi !), je voudrais remercier mes nouveaux amis internautes et blogueurs de l’intérêt qu’ils portent à mon blog. Pour tout vous dire, j’ai commençé ce blog lors d’un petit congé maladie et sans intention vraiment sérieuse (juste pour voir comment çà marche).

 

Aujourd’hui je suis devenue accro. Non seulement ce blog m’aide à organiser mes idées (depuis des années je griffonnais dans des cahiers, des carnets...des choses pêle-mêle, des notes, remarques.  De ces carnets, j’en ai un tiroir plein ! ) mais il m’a fait rencontrer par mails interposés des gens sympathiques qui partagent les mêmes idées que moi.

 

Il m’arrivait rarement de surfer sur le net. J’y passe maintenant facilement une heure tous les soirs. Et je découvre une multitude de sites et blogs extraordinaires par leur richesse documentaire.

Alors je continue ce blog avec le plus grand enthousiasme. Le thème du jardin me semble un sujet inépuisable !

 

Repost 0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 19:56
DSC05221-copie-6.JPG

J’ai acheté à l’automne, dans une grande surface de produits pour le jardin, un sachet de bulbes de tulipes botaniques tarda qui se révèlent être, d’après l’encyclopédie des jardins de la Royal Horticultural Society des tulipes botaniques turkestanica. J’ai remarqué qu’il est assez fréquent d’acheter un produit A et de se retrouver avec un produit B. Même dans les foires aux plantes, il y a fréquemment des erreurs d’étiquetage.

Bon , mes tulipes turkestanica ne sont pas si mal et même très jolies. Pas de déception donc!  De la famille des liliacées, originaires du Kazakhstan et du Tajikistan, elles sont naturellement rustiques et normalement devraient faire plein de petits dans les prochaines années car elles se reproduisent par stolons. Elles sont ravissantes sous mon pommier avec leur petit coeur jaune au centre d’une fleur en forme d ‘étoile très surprenante pour une tulipe. Elles sont multiflores et chaque tige, d’environ 20 cms donne un bouquet de fleurs. Elles ont commençé à fleurir au début de la semaine dernière. Ce sont les tulipes les plus précoces. Avec autant de qualités, la Royal Horticultural Society leur a décerné le « Award of Garden Merit ».

Repost 0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 19:58
DSC05199.jpg

Cette grande sauge bleue fait partie des géantes du genre ( jusqu’à trois mètres de haut). Comme toutes les autres sauges ( entre cinq et sept cents espèces), elle appartient à la famille des Lamiacées.

Cette plante originaire du Paraguay, Argentine et Brésil est vivace dans ces pays mais ici, bien qu’au sud de la France ( Toulouse), cette frileuse ne résiste pas aux gelées parfois sévères de l’hiver. Même avec un paillis à ses pieds, les parties aériennes, très tendres, ne résistent pas et il y a peu de chances que le pied  reparte au printemps. J’ai même tenté la chose avec un « pied mère » de bonne taille en espérant que la touffe, plus forte et plantée plus profondément pourrait résister.

En fait, prendre ce genre de risque ne sert à rien puisque la plante se bouture on ne peut plus facilement, pousse très vite et n’attend pas pour vous offrir ses fleurs. Il faut régulièrement la tailler pendant sa croissance et la pincer car elle lance en hauteur ses tiges fragiles qui finissent vite par se casser.

Elle se plaira au jardin en été, à l’ombre d’un arbre. Elle aime la chaleur mais pas le soleil trop chaud, un terrain frais (c’est une assoiffée en été) et une exposition protégée, à l’abri du vent. Rentrée avant les premières gelées, elle continuera à fleurir sans discontinuer dans la maison et vous procurera le plaisir de  son parfum lorsque vous la frôlerez. Ses feuilles vert foncé, légèrement duveteuses sont agréables au toucher et dégagent un léger parfum de pamplemousse lorsqu’on les froisse. Comme le montre ma photo prise aujourd’hui, une de mes boutures de sauvegarde faites à l’automne vient de fleurir et la plante fait déjà un bon mètre de hauteur.

Repost 0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 15:58

Si le diable existe il s’appelle Monsanto et son exécuteur est chez les Bush, père et fils.

L’émission d’Arte du mardi 11 mars 2008 est édifiante.

Comme tout le monde, je connaissais déjà un peu l’histoire, mais l’excellent documentaire de Marie-Monique Robin, qui nous dévoile tous les dessous du business ne peut que nous conduire à l’écoeurement le plus absolu.

On comprend mieux pourquoi il est si urgent de mettre en lieu sûr les semences d’origine comme par exemple le maïs ou le riz ( conservatoire des semences en Norvège -
http://info.france2.fr/environnement/40122363-fr.php - Mais y aurait-il encore une grosse magouille derrière ce projet de conservatoire? http://www.alterinfo.net/L-arche-de-Noe-vegetale-en-Arctique_a14802.html ).

 Au train où vont les choses aucun agriculteur ne pourra plus récupérer sa semence pour l’année suivante. Tout sera contaminé et comme le montre le reportage sur le coton en Inde, ce n’est pas cela qui empêchera les maladies.

 

On ne peut croire non plus que les fermiers du Mexique ( berceau originel des semences de maïs)  pourront arrêter le diabolique engrenage,  s’ils n’ont d’autre parade que de repérer les plants transgéniques indésirables semés par le vent dans leurs champs et de les arracher à la main avant qu’ils ne se ressèment à leur tour.

Tout cela est aberrant, abject, ecoeurant, effrayant ...    aidez moi à trouver d’autres qualificatifs ! 

Cliquez aussi sur:   http://www.combat-monsanto.org/ 
http://www.rue89.com/2008/02/16/ogm-quand-monsanto-seme-la-terreur
et sur le blog de Marie-Monique Robin :

http://blogs.arte.tv/LemondeselonMonsanto/frontUser.do?method=getHomePage

 


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories