Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 15:00
DSC04931.JPG Triste découverte ce matin que ce pic épeiche ( Dendrocopos major) mort devant notre porte. Il s'est tapé dans une vitre de la maison.
C'est un habitant commun des jardins arborés et des forêts de feuillus. Il se pose rarement au sol et préfère les troncs d'arbres qu'il tambourine avec son bec à la recherche de vers et d'insectes. C'est au sommet du tronc d'un arbre mort que j'avais repéré son nid. Il s'agit ici d'un mâle, reconnaissable à sa nuque rouge. C'est un très bel oiseau par son plumage bigarré mais on le trouve moins sympathique lorqu'on sait qu'il peut détruire les couvées des mésanges. Pour en savoir plus: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_%C3%A9peiche
Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 14:43

Mon premier ne gagne pas
Mon deuxième est un outil de jardin
Mon tout est à semer maintenant au potager.



Mon premier est une salade
Mon deuxième est une salade
Mon troisième est une salade
Mon quatrième est une salade
Mon cinquième est une salade
Mon sixième est une salade
Mon septième est une salade
Mon huitième est une salade
Mon tout est l'auteur d'"Alice au pays des merveilles".

Pour connaître l'auteur et la solution de cette deuxième charade : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charade/
et http://banska.alliance.free.fr/CHARADE.HTM

Repost 0
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 16:25

Nous sommes le 4 février et les premières violettes sont déjà en fleurs depuis quelques jours au jardin.
J'habite près de Toulouse et je me dois de vous parler de cette petite fleur charmante et parfumée.
Pour les gourmands, c'est l'occasion d'essayer ma recette de dessert express aux framboises et aux violettes. Vous connaissez l'expression "on ne peut pas être à la fois au four et au moulin" . Pour moi, ce serait plutôt  "on ne peut pas être à la fois au jardin et au fourneau". Une recette rapide est donc la bienvenue.

Les framboises ont été cueillies au jardin au printemps et mises au congélateur. La moitié ont été laissées entières, les autres transformées en coulis ( faire juste fondre dans un peu d'eau et de sucre et passer au chinois).

Le choix du récipient est important. Un verre évasé et élégant fera l'affaire.
Quelques heures avant le repas, faites ramollir sans la dégeler une glace à la vanille et malaxez la avec du cointreau (quantité selon le goût). Remettez au freezer.

Pendant que vos invités prennent le fromage, garnissez vos coupes d'une grosse boule de glace. Saupoudrez de chocolat van houten amer. Versez un coulis de framboises tout autour, garnissez de framboises givrées (elles dégivreront petit à petit le temps de servir) . Garnissez de violettes fraîchement cueillies au jardin. Voilà, c'est prêt!

 DSC04959.JPG

Un peu d'histoire : la violette est utilisée depuis bien longtemps dans la cuisine. Les romains déjà en parfumaient leur vin. Le jardinier du roi Louis XIV, La Quintinye a beaucoup contribué à lui redonner ses lettres de noblesse. En Provence, on commencera à l'utiliser pour la parfumerie. C'est à partir de 1854 que la violette de Parme (originaire d'Orient mais arrivée en France via l'Italie) s'implante à St Jory (banlieue de Toulouse) et fait la renommée de la ville rose.  Pour en savoir plus : http://www.france-pittoresque.com/faune/47.htm

Repost 0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 20:01

C'est la fleur idéale pour un jardin. Avec son charme suranné, cette vivace des jardins de curé est charmante. Belle dans les bouquets, prisée par la gent ailée, utile, facile à cultiver, s'adaptant à tout type de sol, elle a de surcroît des qualités pharmaceutiques reconnues.
Cette plante, originaire d'Amérique du Nord, est sans conteste ma préférée. La teinture mère d'echinacea, prescrite par mon homéopathe, a guéri ma bronchite chronique qu'aucun médicament pendant plus de dix ans n'avait pu soigner. L'echinacea renforce les défenses du système immunitaire et j'ai pu constater qu'elle m'aide efficacement à lutter contre les affections respiratoires et empêche mes rhumes de s'aggraver si je la prends dès les premiers symptômes.
Le rhizome de l'echinacea était semble t-il déjà un remède prisé des indiens. Les qualités de cette plante sont aujourd'hui redécouvertes. Les anglais l'utilisent beaucoup, les français un peu moins. L'article que lui consacre Wikipedia fait état d'une étude réalisée en 2003 qui ne reconnaît pas son efficacité, ceci explique peut-être cela!  En même temps, l'article suggère que cette étude n'avait peut-être pas été réalisée dans les conditions optimales de fiabilité.
Un article interessant aussi lui est consacré sur ce site de professionnels de la santé:  http://www.hippocratus.com/

DSC02742.JPGCi-contre, sur l'image, des echinaceas dans mon jardin, devant des roses trémières et un rosier ancien "Blush Noisette"

Leur joli nom vient du grec "echinos" et l'on comprend très vite pourquoi lorsqu'on essaie de prélever leurs graines  après la floraison: elles piquent comme des hérissons.

Il existe plusieurs variétés dont les plus connues sont Echinacea Angustifolia, Echinacea Purpurea et Echinacea Pallida. Elle fait partie des Astéracées et ressemble effectivement à une grosse marguerite haute et élancée dont les pétales retombent un peu comme une collerette autour de sa tige rigide. La fleur peut être blanche ou mauve.
Il existe un cultivar nommé "doubledecker",  comme les bus londoniens à deux niveaux ,et qui est une curiosité avec ses deux étages de pétales.

Repost 0
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 19:04

Faut-il le rappeler? Aucun pesticide n'est inoffensif. L'élimination sélective mécanique est le seul moyen de se débarrasser des nuisibles sans risquer de tuer les espèces utiles.
Comment votre poudre insecticide fera t-elle la différence entre le criocère et la coccinelle?
Est-ce bon pour la santé de manger des choux traités à la roténone ( substance agréée par l'agriculture biologique et pourtant désormais controversée)?  Réponse: rien ne  vaut le 100% naturel, sans aucune dérogation.

Voici quelques solutions:
-Si les taupes détruisent les racines de vos plantes ou dévastent votre pelouse, nivelez toutes vos taupinières. Le lendemain, vous repérerez tout de suite où est le nouveau monticule. C'est là que se trouve votre ennemi. Trouvez une galerie (passage), ouvrez la et posez votre piège.
- Disposez un cordeau au-dessus de vos semis et badigeonnez le d'émouchine (répulsif vendu pour les mouches des chevaux). L'odeur détournera la convoitise des mulots et souriceaux gourmands.
- Disposez des planches entre vos rangs de légumes. Ce seront des passages de circulation pour vous et les limaces se refugieront dessous à la moindre chaleur. Vous n'aurez plus qu'à soulever les planches et les éliminer toutes.
- Un coup de jet puissant fera tomber les pucerons. Inutile de traiter. 
- Les criocères sont rouges sur les lis blancs. Faciles à repérer et à écraser!  Attention, ils se laissent tomber au moindre mouvement. Etalez un linge blanc autour du pied de la plante pour les récupérer. 
-Les cétoines sont trop jolies: vertes et mordorées ou noires mouchetées. On dirait des bijoux ( d'ailleurs, mon grand-père entomologiste et bijoutier les remplissait de cire et les montait en chatons de bagues). Trop jolies, je les laisse tranquilles. J'ai tant de roses que leurs dégâts sont négligeables.
- Les merles sont des pestes. Ils peuvent anéantir toute une récolte de fruits rouges en quelques heures. Je dispose des filets à olives (très larges et résistants - les oiseaux ne se prennent pas dans leurs mailles-) ou je suspends un hareng saur bien odorant dans l'arbre ( cher mais efficace et cela fait rire tout le monde!)
- Associez des plantes aromatiques et des fleurs à vos légumes. Elles joueront un rôle répulsif et embelliront le potager.
DSC00114.JPG DSC00645.JPG

 

De simple planches qui permettent de circuler entre les plants de tomates constituent des "pièges à limaces". Ramassez les limaces à la main! Les granulés peuvent tuer vos oiseaux, hérissons et même votre chat! Lorsque la mention "répulsif ajouté pour les animaux domestiques" est mentionnée, faites attention quand même car cette propriété n'est valable que peu de temps après l'ouverture du paquet (c'est écrit en tout petit derrière). 
Repost 0
Auteur: claude Lasnier - dans Astuces de jardinier
commenter cet article
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 18:43
undefinedDSC00027.JPG
Jardiner "bio" n'est pas une mince affaire. A peine avez-vous planté quelque chose dans votre jardin que les prédateurs rappliquent: taupes, mulots, limaces, escargots, punaises, pucerons, criocères, cétoines, chenilles, merles, étourneaux...
J'en ai sûrement oublié mais si vous découragez déjà ceux-là, vos plantes, fruits et légumes auront peut-être une petite chance de s'épanouir. Ajoutez le fait que tous les champs autour de vous sont traités et que tout ce petit monde se précipite dans votre jardin "bio" qui est un refuge idéal.
Voilà donc la seule solution pour le jardinier bio: éliminer les ennemis ou les décourager (de préférence), sans utiliser aucun pesticide
Pour connaître mes solutions, lisez mon article "le jardinier malin".
Repost 0
Auteur: claude Lasnier - dans Jardiner "bio"
commenter cet article
16 janvier 2008 3 16 /01 /janvier /2008 17:29

                                        undefined
Etes-vous pour ou contre l'introduction d'espèces végétales étrangères dans votre jardin?
Je suis pour, totalement pour!
Les puristes vous diront qu'introduire des variétés venant d'ailleurs est néfaste et dénature notre environnement naturel.

Voici ce qu'il y avait sur mon terrain avant toute plantation: des ormeaux (morts pour la plupart à cause de la maladie), des saules, des merisiers, des chênes, érables champêtres, noisetiers, noyers, tilleuls, peupliers, pruniers sauvages, lauriers, marroniers...
On pouvait voir aussi des fleurs sauvages: pâquerettes, violettes, centaurées, trèfle rampant, cardamine des prés, liseron des haies, matricaire, bouton d'or, lotier, euphorbe, seneçon commun, salsifis des prés, coquelicots, mauve commune, origan vulgaire, consoude officinale, brunelle vulgaire, petite pervenche, morelle douce-amère, églantiers...
Toutes ces fleurs ont bien sûr été préservées et le jardin actuel se compose aussi bien d'espaces naturels que d'espaces aménagés.

Des insectes et des papillons, il n'y en avait pas beaucoup, à cause du grand champ labouré, désherbé et traité qui occupait l'espace.

Malgré tout le travail que mon jardin me demande, je ne m'imagine pas un instant faire machine arrière. Renoncer aux iris, digitales et pavots, parfaitement acclimatés. Renoncer à toutes ces roses multicolores qui l'illuminent au printemps. Renoncer à mes trois magnifiques magnolias, aux agapanthes d'Afrique, aux tulipiers duJapon et aux koelreuterias originaires de Chine, de Corée et de Taïwan. Renoncer à mes pivoines de Chine, mes scilles du Pérou, mes impatiens de l'Himalaya, mes verveines de Buenos Aires et à ma glycine du Japon. Je n'y pense pas un instant! 

Les papillons, abeilles, bourdons et autres amis du jardinier sembent les apprécier tout autant puisque, aujourd'hui, les jours de soleil, c'est un plaisir inoui de constater leur présence en grand nombre dans le jardin, d'entendre leur bourdonnement rassurant (le jardin est sain et vivant!) et d'observer leur va-et-vient incessant d'une corolle à l'autre. Si j'étais professeur de sciences, ma salle de classe pourrait être ce jardin. C'est un terrain d'observation inépuisable. Le parcourir, c'est parcourir le monde et c'est une façon ludique d'étudier la nature.

Ayons une pensée pour tous ces botanistes, explorateurs, navigateurs et aventuriers qui nous ont fait le cadeau de ramener ces plantes si belles. Ayons une pensée pour Messieurs de Bougainville, Bégon, Fuchs, pour ne citer que les plus connus.
Pensons aussi au travail de plusieurs générations d'obtenteurs de roses qui ont créé toutes les variétés de roses que nous avons aujourd'hui. Au départ, il n'y avait chez nous que les roses sauvages ( rosa canina, spinosissima, rugosa...), ne l'oublions pas!

Si vous êtes adeptes de la biodiversité, je vous recommande le site de NOE CONSERVATION 
( www.noeconservation.org ) . J'émets toutefois une réserve sur les conseils donnés dans la rubrique "aménager son jardin". Il y est déconseillé de planter des buddléias (arbres à papillons) sous le prétexte qu'il s'agit d'une espèce envahissante. Je crois que c'est un peu exagéré et que cette plante est , au contraire, essentielle dans un jardin pour son pouvoir attractif sur les papillons.

 

Repost 0
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 18:25

Attention: flèche retour pour revenir sur jardinludique

 

 

Chez Alain à Paris:
Un blog de professionnel riche d'une foule d'informations sur les manifestations, événements, nouveautés ... concernant le jardinage.

http://www.pariscotejardin.fr/

 

Chez Lady Isa : un petit jardin que l'on suit pas à pas avec plein d'idées.
http://jardinementvotre.canalblog.com

 

chez Sophie : Un jardin à l'anglaise en Belgique et beaucoup de visites vers d'autres jardins. De très beaux articles.

http://lejardincesttout.typepad.com/

 

Un superbe blog jardin dont la présentation très soignée est l'oeuvre d'un informaticien de métier doublé d'un jardinier passionné: www.florifere.ch

 

Le jardin de fanfan, Secret Garden, en Belgique. Un blog très suivi, avec des articles bien écrits sur tout ce qui touche au jardin y compris les manifestations autour du jardin.
http://secretgarden.lalibreblogs.be

Le magnifique site d'un photographe et écrivain, amoureux de la nature et des papillons
http://la-vie-revee-des-papillons.over-blog.com


Le jardin d'une passionnée, situé en pleine nature, en Gascogne, près d'Auch, donc pas très loin de chez moi. Jardin ouvert au public sur rendez-vous.
http://lejardindenteoulet.kazeo.com/
 



Chez Patrick , un jardinier amoureux de la nature et pratiquant le jardinage bio dans la région de Tournai en HAINAUT Occidental (Belgique)
http://jardin-obigies.lalibreblogs.be
 

  Chez Josiane 57 : des paysages, "Instants d'année", blog poétique

http://clefdeschamps.canalblog.com

 

Chez Valérie, à la Réunion avec des recettes réunionnaises

http://familyblog.over-blog.com

 

Chez Céline m  et son joli potager avec des "tipis"

http://www.celinejardine.canalblog.com

   

Chez Stéphane Decriem   ( très beau jardin avec un plan d'eau)

http://asterman.over-blog.com

 

chez Kristin : un jardin en Bretagne avec beaucoup d'animaux et de belles fleurs

 http://deschatsdansmonjardin.skynetblog.be/

 

Chez Felice Olivesi ( Architecte paysagiste adepte du jardinage écologique)
http://feliceolivesi.over-blog.com/

 

Chez Anne Marie: un superbe jardin ouvert au public. Beaucoup d'idées d'aménagements et de déco.

http://jardindesgrandesvignes.blogspot.com/

 

La sauvagine : un joli jardin en Flandres avec des fleurs de montagne.

http://jardindelasauvagine.blogspot.com/

 

Chez Bertille : un très joli jardin et plein d'idées.

http://le-jardin-de-berthille.over-blog.com/

 

Blog interessant sur les associations en culture – jardin bio

http://jardin-alternatif.over-blog.com/

 

Chez Carzan : un joli jardin, des visites et des idées de déco

http://lejardindecarzan.lalibreblogs.be/

 

Jardin d’une fleuriste à Maroilles

http://www.lejardindesylviefontaine.fr/

 

joli site sur abeilles, bourdons, galles – T.B photos

http://demons-et-merveilles.club.fr/galeries/hymenopteres/pages/xylocope.html

 

Chez Danielle: une pro du jardinage ayant réponse à toutes nos questions. Un joli jardin avec de très nombreuses variétés de plantes. Des articles très interessants et très documentés. Jardin de la région toulousaine.
http://quatremainsaujardin.over-blog.com/


Chez Evelyne, dans le sud de la France. Un blog aux articles variés, documentés sur un joli jardin. Nature, visites, faune, flore et des recettes.

http://lesjardinsdeve.midiblogs.com/

 

 

BLOGS EN ANGLAIS

Chez Tyra à Stockholm
http://waxholm.blogspot.com

Chez Viooltje : Lady Greenthumb’s garden près de Zagreb en Croatie

http://ceanothus.blogspot.com/

 

Pam’s garden in Austin, Texas

http://www.penick.net/digging/

 

DERNIERES ENTREES

 

Repost 0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 19:42
Avez vous remarqué le nombre d'expressions de la langue française qui utilisent des noms de légumes? La plupart sont des expressions idiomatiques (pas idiotes!), élucubrations autour des fruits et légumes, bien rigolotes et plutôt péjoratives.

Il est vrai qu'un légume est bien bête. Il ne fait rien d'autre qu'attendre d'être mangé!

Parlons des poireaux. "Faire le poireau" ou "poireauter" consiste à attendre sans rien faire. Pas très interessant!
"Mèle toi donc de tes oignons"! Il est vrai que planter des oignons ne fait pas de mal à autrui. C'est le mieux à faire pour ne gêner personne.
Bon, c'est la "fin des haricots". Quelle corvée d'éplucher les haricots et c'est interminable!
"Les carottes sont cuites"! Ce devrait être une bonne nouvelle, non? L'heure de passer à table! Eh bien, non! Je n'y comprend rien décidement!
Un jour, il faudra bien "manger les pissenlits par la racine". Pensée morbide!
Mon voisin est "une poire" ou "un pauvre cornichon"! Il est un peu bête. Il est surtout très timide et "rougit comme une tomate". Il a le nez "comme un chou fleur" car il est un peu porté sur la boisson. Par contre, il a un "coeur d'artichaud". Enfin un compliment!  (Je ne médis pas, je n'ai pas de voisin. C'était pour l'exemple!)
Pourquoi faut-il "avoir de l'oseille" pour être riche? Pourtant, ce n'est pas ce qu'il y a de plus précieux et de plus difficile à faire pousser. "Avoir du blé", c'est mieux!  Au moins on peut faire du pain.
En tout cas, je n'aime pas "travailler pour des prunes". Les prunes, ça ne nourrit pas son homme!
Les plus faciles à cultiver dans un potager sont les radis. Pas vraiment exigeants. On sème, ça pousse!  Alors quand "on n'a pas un radis", c'est vraiment la dèche et on n'est pas très malin.
Le chou est le plus sympathique de tous les légumes. Il faut dire qu'un chou, c'est ornemental et joli. Surtout le chou romanesco. J'appelle ma petite fille "mon petit chou". D'ailleurs, tout le monde sait que les enfants naissent dans les choux, n'est-ce-pas?
Repost 0
Auteur: claude Lasnier - dans Jouer avec les mots
commenter cet article
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 18:45

Bienvenue sur le blog de Claude, la jardinière.
Tout d'abord, sachez que le jardin n'est pas mon lieu de travail. C'est mon lieu de détente!
Je trouve dans mon jardin la réponse à tous mes besoins. Besoin  de calme, de repos, d'exercice. Besoin d'apprendre et d'être utile. Besoin de manger sainement. Besoin d'assouvir ma curiosité sur le monde environnant, tout simplement en l'observant au quotidien.

Mon jardin se trouve à 50 km au nord de Toulouse dans le sud de la France, en Tarn et Garonne.



Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...

Catégories