Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 22:01

Parmi les plaisirs minuscules ( à la Philippe Delerm ) je citerais le parfum des dernières roses. On le croyait évaporé, et voilà qu’au détour d’une allée il ressurgit donnant un plaisir d’autant plus intense qu’on ne l’attendait plus. Elles se font bien discrètes, ces quelques roses, perdues dans le fatras des feuillages fanés de l’automne, mais on ne voit plus qu’elles et on les trouve encore plus belles. Il est bien tard en ce 22 octobre et pourtant elles sont encore là : Golden Celebration, Polka, Blush Noisette, Queen Elizabeth (photo n°1), Cuisse de Nymphe ( photo n°2), The Dark Lady ( photo n°3), Mme Alfred Carrière, The Fairy et une jolie inconnue (dernière photo).


Repost 0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 18:04

Le potager vient de subir un gros coup de nettoyage. Le tracteur n’entre plus au potager depuis longtemps. A force d’apporter du fumier de cheval et de pailler le sol , la terre est beaucoup plus souple et facile à travailler. Le fait de disposer des planches au sol le long des plantations permet de ne pas piétiner et tasser la terre lors de la cueillette. Un simple sarclage en surface a donc suffit. Il ne faut surtout pas bêcher trop en profondeur pour ne pas enfouir la couche de matières organiques. D’autre part, le nettoyage manuel permet de préserver les semis spontanés. Au fil des années, certaines variétés de légumes à graines comme la poirée  se ressèment spontanément. Cela « fait un peu désordre » car les plants ne sont pas alignés mais il suffit de les repiquer lorsqu’ils sont jeunes et l’on économise ainsi le travail du semis. Pour la plupart des autres légumes,  non hybrides,  sélectionnés au fil du temps,  les graines sont récoltées et ressemées à la saison suivante. C’est le cas des poireaux, du persil, du fenouil, du basilic, des tomates et des potirons.

Le potager en cette mi-octobre est plutôt vide mais quelques fleurs lui donnent encore des couleurs et je récolte toujours des tomates, des tomatillos du Mexique, de la poirée, de la rhubarbe, des betteraves rouges et quelques aubergines. Un rang de haricots verts va bientôt être productif ... à moins qu’une gelée précoce ne vienne tout gâcher . Un voile de protection est prêt, au cas où... Qui ne risque rien n’a rien !

Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 18:17
C’est le final du feu d’artifice. Les dahlias sont superbes mais les premières gelées ne sauraient tarder bien que les températures soient des plus agréables en ce moment ( 25° à 18 h au moment où j’écris cet article). Il fait même très sec. Trop sec pour espérer voir le moindre champignon dans les bois. Les papillons sont toujours là mais beaucoup sont mal en point. Leurs jolies ailes sont abîmées, peut-être par des oiseaux qui ont partiellement manqué leur cible.  Il faut vite profiter de la clémence du temps pour nettoyer le jardin, tailler et surtout étiqueter les nouvelles plantes dont on pourrait oublier la présence en hiver. En même temps, il m’a semblé judicieux de tenter quelques semis de vivaces en caissettes. Bien que la place disponible au jardin se réduise, je ne peux résister à la tentation de tenter l’implantation de nouvelles plantes. Dans la serre froide, avec la chaleur de ces derniers jours, la plupart des semis faits dimanche dernier ont levé : Hibiscus moscheutos, Eucomis zambesiaca, Colutea arborescens, Inula, Telekia speciosa. L’intérêt de semer des vivaces maintenant ? Avec un peu de chance, je gagnerai une saison et elles fleuriront l’été prochain.
Repost 0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 14:16

Mais que fait donc la jardinière le dimanche quand elle n’est pas en vadrouille ? Devinez ! L’emploi du temps est plutôt chargé en ce moment. Printemps et automne sont les moments clés. Je consacre environ deux demi-journées par semaine à mon jardin et j’applique à la lettre cette  pratique bien connue de tous les jardiniers : faire le bon geste au bon moment et faire chaque jour un petit quelque chose. La promenade quotidienne au jardin est déterminante. Le jardin est un monde vivant, en constante évolution, toujours différent aujourd’hui de ce qu’il était le jour précédent. Qu’y avait-il donc de différent aujourd’hui par rapport à hier ? Hier je n’avais pas vu que plus d’un kilo d’aubergines se cachaient sous leur feuillage dans le potager, qu’une petite grenouille s’était installée dans la caisse des semis (je ne l’ai pas dérangée !), qu’une petite souris avait fait son nid dans le compost (je l’ai un peu dérangée mais elle reviendra à coup sûr !), que les feuilles du Datura étaient attaquées (enquête à mener pour identifier le prédateur), que mon Rosier « Amber Queen » était en fleurs et que les « Sternbergia lutea » avaient enfin daigné pointé leur nez et qu'une éclosion massive de "Paons du Jour" avait eu lieu car je les comptais par dizaines sur les derniers asters en fleurs.
Photos: rosier jaune "Amber Queen", Sternbergia lutea, papillons (Vanessa io) sur des asters.

Repost 0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 16:12

D’après la définition du petit Robert, «  l’automne est la saison qui succède à l’été et précède l’hiver ». Ici, dans le sud de la France, c’est plutôt la continuité de l’été, le temps de la maturité, l’été indien. Mais j’ai pu constater hier, en surfant sur les blogs de jardinage, que les premières gelées ont déjà fait leur apparition en Belgique et que le point de vue y est certainement différent. Dans mon jardin donc, les matinées sont un peu fraîches et les après-midi encore chauds. C’est le temps des dernières tomates. Les roses font une dernière apparition, les asters sont en pleine floraison et attirent encore une foule de bourdons, abeilles et papillons. C’est encore le temps des confitures avec les figues et des compotes de pommes. Une saison que j’aime !

Repost 0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 23:02

L’automne arrive et les fleurs du jardin se fanent. Il faudra bien qu’elles arrivent à faire leurs graines. Contre la volonté du jardinier qui coupe, coupe sans cesse tout ce qui fane pour prolonger les floraisons, il faudra bien que les plantes aient le dernier mot. Le but est déjà atteint pour beaucoup d’entre elles qui ont fait leurs fruits et dont les graines sont prêtes à être libérées pour assurer leur reproduction . Elles seront transportées par le vent comme ces graines d’artichauts, ou bien avalées par des oiseaux, ou encore transportées par le ruissellement de l’eau de pluie ou par des animaux. Il est surprenant d’observer le voyage des graines. Les écureuils emportent les noix aux quatre coins du jardin et je dois arracher chaque année une dizaine de noyers égarés. Un plant de poirée magnifique pousse sur le parking de la maison à plus de 50 mètres du potager. Un buddléia squatte le carré des fraisiers et un figuier essaie de conquérir l’espace dévolu au compostage. Parfois il y a de bonnes surprises comme ce Physostegia que je croyais avoir perdu et que je viens de retrouver dans une touffe d’asters (dernière photo).

Repost 0
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 13:35
Beaucoup de fleurs sont maintenant fanées mais quelques fleurs tardives parviennent encore à mettre un peu de couleur au jardin. C’est le temps des dahlias, des anémones du Japon, des rudbekias, héléniums et clérodendrons. Quelques roses refont leur apparition telles « Clair matin » et « The Dark Lady ». Les feuillages commencent à se colorer. Les limaces font bombance au potager. C’est le temps de l’abondance, des compotes de pommes, des tartes aux figues et des conserves de ratatouille.
Repost 0
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 13:36

Repost 0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 15:58

...au sud-ouest de la France. Sous le soleil implacable de l’été, les couleurs du jardin se fanent, les plantes attendent une pluie improbable. Le vent chaud n’a pas encore eu tout à fait raison des dernières roses. les touffes bleutées des cardons se décolorent et les liserons crient victoire. Au soleil de midi les papillons font le spectacle, ailes grandes déployées sur les lavandes encore en fleurs. L’herbe jaunit. Adieu le beau gazon anglais du mois d’avril. La terre se fend, l’argile se rétracte. Impossible d’enfoncer la bêche. La jardiniere ne peut que se reposer !!!
Les dahlias aiment l'eau et la chaleur. Au potager, ils sont arrosés en même temps que les légumes.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Un Robert-le-diable (Polygonia c-album) prend le soleil sur la lavande.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Cardons en fin de floraison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Lorsque la terre est à nu, des crevasses apparaissent. C'est un terrain argileux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Comment de si belles roses peuvent-elles pousser dans une terre pareille!

Rosier "Golden Celebration" de David Austin

Repost 0
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 19:33

Non, nous ne sommes pas au Japon mais bien au sud de la France. Retour de vacances donc et balade dans le jardin où l'exubérance de la végétation est impressionnante. Le jardin ne manque pas d'eau, si ce n'est en surface, la mare déborde et la croissance des bananiers du Japon est débridée. Le pied mère atteint 5 mètres et sa souche rhizomateuse s'accroît au fil des années pour former à plusieurs mètres de là d'autres pousses plus petites. Pour voir l'inflorescence de l'an dernier et lire l'article, allez dans mes archives. Cherchez dans la rubrique "catégories" l'intitulé "le jardinier curieux- connaissance des plantes". Ouvrez et cliquez sur la page 1 en bas de l'écran.
Pour information : Musa Basjoo est un bananier rustique pouvant même être cultivé dans la région parisienne à condition d'être en situation abritée du froid et des vents et d'être installé près d'un point d'eau.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories