Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 10:53

undefinedDSCN5070.JPG
Inaugurée par la reine Elizabeth II le 26 juin 2007, la grande serre de Wisley est un apport considérable et ajoute encore un centre d’intérêt dans un jardin déjà extraordinaire par la variété de ses végétaux et la qualité de ses arrangements floraux.

 

Les jardins de Wisley situés près de Woking, dans le Surrey, au sud de Londres sont une véritable vitrine du savoir-faire anglais en matière de botanique.

 

La grande serre, réalisée à l’occasion du bicentenaire de la Société Royale d’Horticulture anglaise, correspond à la surface de 10 terrains de tennis pour une hauteur de 12 mètres. Elle est divisée en trois zones climatiques. Une zone humide tempérée , une zone reproduisant un climat sec tempéré et une zone tropicale offrant une vue sur le grand lac qui sert de réservoir à eau pour le jardin en période de sécheresse. Une structure de rochers sépare cette dernière du reste de la serre, faisant à la fois office de barrière climatique, de rocaille et de structure en dénivellé pour une cascade haute de 5mètres.

 

Ce qui différencie la serre de Wisley de toute autre n’est pas la quantité ni la rareté particulière des végétaux exposés mais le parti-pris interessant de vouloir créer un véritable jardin sous verre où les végétaux sont réellement mis en valeur dans toute leur splendeur.

Bien sûr, 5000 espèces différentes de végétaux sont visibles ici, parmi lesquelles des plantes rares ou menacées mais l’objectif des concepteurs était de réaliser un vrai jardin avec, en prime, des espaces éducatifs. Ainsi, sous la structure centrale, se trouve un espace souterrain pour faire découvrir au public le monde souterrain des plantes et en particulier leur système racinaire. J’ai beaucoup aimé voir comment les taupes se déplacent sous terre et voir à vitesse accélérée comment les racines se développent.
DSCN5075.JPGDSCN5073.JPGDSCN5077.JPG

DSCN5078.JPG
Repost 0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 08:58

Ces jardins enchanteurs incitent à la rêverie et réalisent la symbiose parfaite entre paysage naturel et jardin structuré.

DSCN5537.JPG

Ce fut ma dernière visite de jardin de la saison, début octobre, juste avant la fermeture au public. La lumière était belle et les feuillages d’automne magnifiques. Je ne vais pas vous faire l’historique du jardin ni vous le décrire en détail mais juste vous donner mes impressions puisque, c’est en fait le but de ce jardin : créer des impressions. 

Le visiteur féru de botanique, à la recherche d’espèces rares sera certainement déçu car il n’y a dans ce jardin aucune rareté. L’intention n’est pas l’étalage de variétés remarquables mais plutôt la mise en valeur d’un site exceptionnel et l’exploitation intelligente de ses richesses naturelles : le paysage avec la vue sur la vallée de la Vézère et les toits harmonieux de la ville de Terrasson, la flore naturelle et la forêt, la présence d’eau en grande quantité et la déclivité du terrain.

Les plantes et arbres n’appartenant pas à la flore locale ont été choisis pour leur aspect esthétique,  plutôt que leur rareté. Ce jardin a été conçu par une paysagiste, Kathryn Gustafson, et il est un exemple rare d’équilibre, d’harmonie, d’inventivité et de réussite pour son intégration au paysage.

La promenade se déroule au fil de l’eau qui accompagne en permanence le visiteur et le surprend parfois par des cascades ou des jets d’eau inattendus. Les cheminements invitent le promeneur à la rêverie. Il faut prendre son temps, franchir les étapes une à une qui nous mènent d’un type d’espace à un autre, espaces souvent très structurés comme par exemple une roseraie impressionnante de 2000 rosiers soutenus par des potelets d’acier.

Ma seule déception : la visite guidée imposée et un guide qui parle dans un micro. Une façon de tuer le rêve qui, je le pense, est chose personnelle et ne peut se faire qu’en silence.

 

Repost 0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 19:36

On peut dire qu'elle est impressionnante! 125 mètres de longueur!
Les Anglais nous envient notre cuisine et nous envions leur art du jardin. Ils sont les maîtres dans l'art de la "mixed-border", c'est incontestable. D'ailleurs nous employons le mot anglais car nous n'en avons pas en français (hormis "plate-bande", mais ce mot n'a pas vraiment le même sens). Ce que le mot "mixed" sous-entend, c'est le mélange savant des plantes qui forment cette bordure, toujours mise en valeur par un espace engazonné.

DSC01512-copie-1.JPG

La grande mixed-border des jardins de Wisley dans le Surrey au Sud de Londres est une perfection aussi bien du point de vue des arrangements et des associations florales que de l'effet de perspective créé.

A chaque visite, quelque soit la saison, c'est la surprise et l'extase. Non seulement les plantes sont organisées en fonction de leur hauteur et de leur couleur mais aussi de leur période de floraison et de leur port (grimpant, arbustif, couvre-sol...). C'est tout un art. Les fleurs les plus hautes placées à l'arrière-plan sont maintenues par des branchages entrelacés qui disparaissent sous la verdure. Rien ne dépasse, tout est  calculé, sous contrôle. Aucune place n'est laissée au hasard dans cet espace qui est une vitrine du savoir-faire des jardiniers. Mais au fait, combien sont-ils. Une soixantaine mais il faut y ajouter l'aide d'autres associations et des bénévoles. Ces derniers sont formés par la RHS (Société Royale d'Horticulture), propriétaire des jardins. C'est une tradition en Angleterre. Tous les grands jardins ont des équipes de bénévoles. Les jardins font partie du patrimoine et les Anglais en sont fiers.

DSC01530.JPG

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories