Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 16:58

Je poursuis mon recensement des espèces de papillons présentes dans mon jardin avec cette photo de l’Ecaille chinée. Les papillons sont en général difficiles à photographier. Celui-ci est une exception. Il se repère facilement en vol par la couleur orange vif de ses ailes inférieures, se pose en général très vite, de préférence sur un mur ou un endroit sombre et ne bouge plus. J’ai largement eu le temps d’aller chercher mon appareil et de revenir le photographier.

L’Ecaille chinée est une espèce commune en France. Sa chenille se nourrit de Pissenlit, de Plantain et de Lamier, végétaux tous présents en abondance dans mon jardin. C’est un papillon diurne qui vole de juillet à septembre.
Je rêve de pouvoir un jour aller sur l’île de Rhodes dans l’Adriatique pour voir les centaines d’Ecailles chinées se regrouper sur les troncs d’arbres après leur migration. Ce doit être un spectacle impressionnant.
Pour en savoir plus sur ce phénomène, cliquez sur les liens ci-dessous.
www.euratlas.com/Atlas/archipelago/fr_rhodes_butterflies.html

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=3668

Repost 0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 23:26

Au repos sur une feuille de crocosmia, ce Melanargia galathea est communément appelé « Demi-deuil » en raison de sa couleur moitié noire, moitié blanche. Il n’a pas été difficile à photographier car son vol est lent et il se pose souvent. Il affectionne les lisières de forêts et les haies. Je l’ai suivi patiemment de fleur en fleur et d’herbe en herbe. Sa chenille se nourrit de graminées.
 

Repost 0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 18:02

Il y a tout pour plaire à cette Belle-Dame dans mon jardin : des mauves, des chardons et des orties. C’est un sacré dilemne pour le jardinier qui aime bien avoir son jardin propre mais qui aime tout autant voir les Belles-Dames butiner ses fleurs.

Un compromis a donc été trouvé. Dans certaines zones du jardin ces plantes, cataloguées comme « mauvaises herbes » sont laissées volontairement afin de favoriser la reproduction des papillons. Et puis, les fleurs de chardons, c’est très joli !

Le « Cinthia cardui », communément appelé « Belle-Dame » est un papillon commun dans la plupart des régions du monde ( exception faite de l’Amérique du Sud). On le rencontre dans les prairies et les jardins. C’est un papillon migrateur. Il est donc très probable que cette Belle-Dame surprise aujourd’hui sur une fleur de verbena bonariensis arrive tout droit d’Afrique du Nord. Quel voyage pour un si petit papillon et que de dangers affrontés pour parvenir jusqu’ici ! Merci aux oiseaux de l’avoir épargné et de l’avoir laissé arriver sans encombre dans mon jardin !

Repost 0
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 22:57

K.O. Il était K.O ce pauvre petit pinson des bois après s’être écrasé en plein vol sur la porte vitrée de mon bureau. Les deux pattes en l’air, complètement estourbi, il était bien mal en point. Je l’ai mis dans un petit panier, le temps qu’il se remette de ses émotions , puis je l’ai relâché dans la nature. Plus de peur que de mal  ...

Il  s’agit en fait d’une femelle, nettement moins colorée que le mâle.

Le pinson des bois est un oiseau très familier qui n’hésite pas à s’approcher des maisons. Il chante beaucoup, d’où l’expression « gai comme un pinson ». Il vit dans les jardins arborés et les haies et se nourrit d’insectes, chenilles et papillons ainsi que de baies sauvages.                                 
































          
Repost 0
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 15:38


L’avez-vous trouvé parmi les feuilles ?  Je n’ai pas pu identifier ce papillon, maître dans la technique du camouflage. Peut-être est-ce un Tristan ou un Myrtil ?  De nombreux papillons pratiquent la monochromie, c’est à dire le mimétisme des couleurs et ne choisissent pas au hasard le lieu où ils se posent. J’ai débusqué celui-ci par hasard. Immobile parmi les feuilles, il se protège de ses prédateurs, les oiseaux. Bien malin celui qui le mangera !
(Réponse: il est posé, ailes fermées, en plein centre de la photo)



Le voyez vous mieux???

Repost 0
22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 23:20

Communément appelé Moro-Sphinx, ce papillon qui ressemble à un colibri est une curiosité au jardin. Aux heures chaudes de la journée, on peut voir le Moro-Sphinx aller rapidement de corolle en corolle et sucer le nectar des fleurs avec sa longue trompe. La vitesse incroyable de ses battements d’ailes lui permet d’effectuer un vol stationnaire devant chaque fleur, ce qui permet de l’observer à loisir. Ils n’est guère dérangé par la présence du jardinier et butine systématiquement toutes les fleurs les unes après les autres. Pour prendre cette photo, il m’a suffit d’anticiper quelle fleur il allait venir visiter et d’attendre sa venue, le doigt sur le déclencheur.

Le Moro-Sphinx est une espèce qui migre vers les régions septentrionales de l’Europe. Les plantes qui attirent ses chenilles sont le Gaillet vrai, la Garance et, dans mon jardin, probablement le Centranthus ( sur la photo).

Repost 0
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 22:43

Mr et Mme Troglodytes ont la joie de vous faire part de la naissance de triplés le 13 mai 2008 dans le rideau de la cuisine au lieu dit «  jardin de Clarisselles ».

Les enfants ont très bon appétit et engloutissent les chenilles au rythme de une toutes les cinq minutes. Papa et maman sont un peu fatigués mais assument leurs responsabilités parentales avec le plus grand sérieux.


 
Le troglodyte mignon est vraiment rigolo avec sa petite queue courte et dressée. Il a l’air d’un petit « farceur » mais en fait il est très malin et très habile.

Nous avons assisté à la construction du nid et aujourd’hui à la naissance des petits, bien au chaud dans le vieux rideau qui sert de moustiquaire l’été à l’extérieur de la porte de la cuisine et qui était roulé pendant l’hiver.

Le petit nid est bien construit comme une petite grotte avec une entrée bien sphérique ( d’où le nom de « Troglodyte) . Nous observons que les petits sont nourris aussi bien par le mâle que la femelle qui parfois arrivent ensemble au nid, le bec chargé de nourriture. Le troglodyte ne s’approche pas de sa progéniture sans avoir préalablement surveillé les alentours. Il est très rapide et procède par étapes pour approcher. Lorsqu’il se pose, il fléchit les pattes, sautille comme s’il était monté sur ressorts, faisant ainsi une sorte de révérence,  et observe son environnement avant de se risquer un peu plus loin.

Il est quand même surprenant que notre petite famille Troglodyte ait choisi un lieu aussi fréquenté que la porte de la cuisine qui s’ouvre régulièrement dans la journée, avec en plus la présence du chat qui parfois guette ...


 

 






























 

Papa (ou maman) scrutant les alentours avant de s'élancer vers le nid des affamés!

.................................................


Nous sommes le 27 mai et je reprends cet article pour donner des nouvelles de nos petits troglodytes.

Les petits ont pris leur envol il y a environ une semaine. Nous étions partis au travail et avons manqué l'épisode.

Par contre, ce matin, surprise! Le nid qui était resté vide toute la semaine est à nouveau occupé. La petite famille est revenue et nous assistons à nouveau à un va-et-vient entre le jardin et le nid.

(à suivre) ...

Nous sommes le 30 mai et beaucoup d'agitation règne autour du nid. Il semble que la femelle prépare une deuxième couvée car je l'observe aller et venir avec de la mousse dans son bec. Il semble qu'elle est en train de rafistoler son nid.

(à suivre)...

Repost 0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 14:10

Iphiclides podalirius, vulgairement appelé le Flambé, est assez commun dans les jardins et les vergers du sud de la France du mois de mai au mois d’août.. Sa chenille, verte avec des stries jaunes et des points rouges se nourrit principalement de prunellier (Prunus spinosa) et de cerisier. Quant au papillon, la fleur de mon jardin qu’il préfère butiner en mai est l’Hesperis matronalis ou

« Julienne des Dames » ( sur la photo). 
 C’est le plus grand papillon de mon jardin.

Repost 0
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 15:52

Voici l’un des habitants du jardin dont le rôle est capital ! Il se régale des chardons et des tontes de gazon ( fraîches et en petites quantités ) , entretient la prairie et fournit l’engrais pour le jardin.
A l'automne, je répands son crottin dans le potager où il se décompose tout l'hiver. Le passage du motoculteur au printemps permet de l'incorporer à la terre. Je n'achète aucun autre engrais.

En plus, ne trouvez vous pas qu’il a une bonne bouille ?


Repost 0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 22:58

Dès la première semaine d’avril et l’arrivée du soleil printanier, le « Gamma », encore nommé « Robert-le-Diable » est sorti de son hibernation. J’étais descendue au jardin pour me réchauffer au soleil et il faisait de même, ailes toutes déployées sur la barrière de bambou. Avant de s’envoler, les papillons doivent augmenter leur température corporelle. C’est pourquoi ils s’étalent au soleil utilisant leurs ailes comme capteurs d’énergie solaire.

 Le Polygonia c-album doit sûrement apprécier mon jardin car il peut y  trouver à peu près toutes ses plantes nourricières ( l’ortie, l’orme, le noisetier et le groseillier)  et une vieille grange pour s’abriter l’hiver. Deux générations se succèdent chaque année, au printemps et à l’automne. Les papillons de la deuxième génération hibernent et reparaissent avec les premiers rayons de soleil du printemps.

 Cette espèce est très commune dans toute l’Europe.

J’adore le spectacle des papillons voletant de fleur en fleur dans le jardin. Enfant, je les chassais pour les collectionner. Aujourd’hui je préfère les voir animer le jardin. Ce sont les acteurs indispensables d’un jardin vivant et équilibré où faune et flore sont en harmonie.

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories