Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 19:20
Jonquilles de Noel.

Le réchauffement climatique est une triste réalité que les jardiniers constatent chaque jour. L’hiver est de plus en plus court et décalé. Plus sévère et brutal aussi. Il n’est pas encore arrivé ici dans le sud ouest de la France. Par contre des gelées très précoces suivies de cet automne très doux qui n’en finit pas ont déboussolé certaines plantes comme les jonquilles qui croient l’hiver fini et se mettent à fleurir. Il faut dire qu’hier, la jardinière aussi se croyait en avril et tondait son gazon. Ce temps est une bénédiction pour les travaux de jardinage. On peut en profiter pour nettoyer les coins reculés et négligés du jardin, surtout si, comme beaucoup de jardiniers pressés, vous pratiquez la procrastination et que vous allez toujours au plus urgent. La météo laisse enfin le temps de souffler, de finir de préparer le jardin pour le printemps et d’établir des stratégies pour éviter le pire : de fortes gelées qui dévasteraient les jeunes bourgeons déjà formés des fruitiers eux aussi déboussolés. Et sur la table de Noel, ce sera un bouquet de jonquilles!

Repost 0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 09:04

~La tempête qui s’est abattue sur le sud ouest de la France dans la soirée du lundi 31 août a été d’une violence impressionnante. Depuis la création du jardin en 1994, le jardin n’avait jamais eu à affronter des vents d’une telle force et cette fois-ci le jardin a subi de gros dégâts. Habituellement, les arbres qui tombent à terre sont les plus vulnérables, les vieux arbres, ceux qui sont malades ou ceux que l’on a mal entretenus et qui sont alourdis par de lianes de lierre. Aujourd’hui, force est de constater que de très gros arbres en parfaite santé ont été arrachés, mutilés par des micro-tornades qui ont tout dévasté sur leur passage. Le dérèglement climatique est bien là et l’avenir est inquiétant. Dans mon jardin, rien de dramatique mais un aulne magnifique et en parfaite santé d’une vingtaine de mètres a été décapité. Un prunier, coupé en deux. Un énorme lilas est carrément arraché et git à plusieurs mètres de son ancrage. Quant aux bananiers et leurs larges feuilles, ils ont été pliés comme des brins de paille. Les week-ends à venir vont être bien chargés pour remettre en ordre le jardin qui ressemble actuellement à un champ de bataille. Mais il faut toujours être optimiste et voir le bon côté des choses. Le tilleul centenaire qui domine le jardin et ombrage nos repas champêtres dans les fortes chaleurs de l’été est toujours là.

Les bananiers balayés comme fétus de paille

Les bananiers balayés comme fétus de paille

Le jardin, jonché d'arbres et de branches arrachés

Le jardin, jonché d'arbres et de branches arrachés

Repost 0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 08:24
Eté indien dans le Sud-Ouest.

Les températures clémentes de ces derniers jours (jusqu'à 24°) favorisent les travaux de jardinage. C'est le bon moment pour préparer le jardin pour l'hiver, désherber, préparer le sol et rentrer les plantes frileuses. Il faut aussi déjà penser au printemps et planter, bouturer, marcotter, semer.

Les activités du moment: planter des bulbes, étiqueter les plantes dont le feuillage va disparaître en hiver afin de retrouver leur emplacement, préparer des boutures des plantes fragiles dont les pieds mères vont rester en pleine terre ( sauvegardes en cas d'hiver très rigoureux), récolter les dernières graines d'annuelles ( basilic, rudbeckias, cosmos, zinnias, etc) .... et, comme ce Paon du jour posé sur un aster, profiter des derniers rayons de soleil.

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 17:15
Premier jour de l'été, encore de la pluie!

Premier jour de l’été, encore de la pluie. (2 juin 2013)

L’orchestre de ce premier jour d’été est fait du tambourinement de la pluie et du coassement des grenouilles. Au premier rang, les limaces s’en donnent à cœur joie et festoient pendant que la jardinière se morfond dans la maison. Les merles et les pies participent au concert et au festin depuis le cerisier abandonné. Personne ne viendra les déranger.

Bien triste annonce de l’été. Le jardin est gorgé d’eau. Trop, c’est trop ! La terre argileuse est devenue boue. Il y a eu erreur de stratégie. Pour les semis, il aurait fallu opter pour le cresson et le riz !

Photos du jardin aujourd’hui : effets de gouttes d’eau sur le Cotinus coggygria ‘Royal Purple’

Premier jour de l'été, encore de la pluie!
Premier jour de l'été, encore de la pluie!
Repost 0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 08:30
Saints de glace 2013

Cette année, les Saints de glace se font prier et restent de glace face à la détresse des jardiniers. Les tomates, aubergines, dahlias et autres frileuses sont encore au chaud dans la serre mais il a fallu tout rempoter. Les gelées ne sont plus à craindre mais les températures restent trop fraîches et les jeunes pousses habituées à la chaleur de la serre n’aiment pas les chocs thermiques. La grêle à cette époque de l’année est aussi une menace. Seules les courgettes ont enfin pris l’air et les premiers haricots sortent de terre. Il faut profiter du temps humide pour planter et diviser les vivaces. Au potager, on peut préparer le terrain pour gagner en rapidité et en efficacité lorsque les températures seront plus clémentes pour les semis et plantations. Planter les piquets de tomates et préparer les trous, installer l’arrosage, repiquer les boutures. On peut commencer les semis d’annuelles, soucis, cosmos, tagetes, zinnias. Couvrir les semis d’une cloche ou d’un tunnel et maintenir humide jusqu’à la levée. Surveiller les limaces qui dévoreront vos semis à peine sortis.

Il est trop tôt pour semer le basilic en pleine terre : il faut attendre que la terre soit vraiment réchauffée. Mais il est encore temps de faire quelques semis en pots, au chaud derrière la vitre de la cuisine. Patience, patience !

Repost 0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:51

DSC07361.jpg

 

De la neige un 13 mars, ici, près de Toulouse: je n’avais jamais vu cela ! La semaine dernière, c’était la tempête, le week-end dernier c’était le printemps et aujourd’hui nous grelottons à nouveau. Les nombreuses fleurs du jardin semblaient pourtant nous annoncer que l’hiver était fini: cerisier du Japon, prunus, amandier, jonquilles, scilles sauvages, anémones Blanda, violettes. Ce matin, 5 cm de neige recouvraient le jardin. Je n’avais pas encore décroché la balançoire qui s’était enroulée autour d’une branche à la dernière tempête.

 

DSC07363.jpg

Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 18:52

L'hiver fut doux mais il fut long...et ce n'est peut-être pas fini. Les amandiers en fleurs étaient sous le givre jeudi dernier, dernier jour de février, dans mon jardin près de Toulouse.

 

DSC07254.jpg

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 17:16

Il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut, il pleut...

et la rivière locale, la Gimone, ne reconnaît plus son lit!

 

DSC07211.jpg

 

DSC07212.jpg

Repost 0
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 19:15

Une image du jardin sous le givre il y a quinze jours à peine. Aujourd'hui, une douceur printanière et un soleil éclatant nous ont surpris. Avec 14 ° dans l'après-midi, les bourdons s'étaient réveillés et butinaient bruyamment les Mahonias en fleurs. Sommes nous bien en hiver?

 

Je souhaite à tous les visiteurs de ce blog une bonne année 2013.

 

DSC06611.jpg

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 19:19

Le climat du Sud Ouest de la France en fait voir de toutes les couleurs aux jardiniers. Ce dernier mois fut particulièrement difficile, bousculant tous les repères, obligeant la jardinière que je suis à intervenir dans l’urgence. Hier soir, rentrant de week-end,  je constatai avec stupeur que les fleurs de cyclamens sur la terrasse faisaient grise mine. Il fallut rentrer d’urgence quelques plantes fragiles. Les premières gelées, lorsqu’elles sont trop précoces entraînent un certain nombre de frustrations et de regrets. Nous n’avons pas eu le temps de ramasser les dernières figues et les dernières aubergines. Pas le temps non plus de cueillir la verveine, les dernières tiges de basilic et d’estragon. Pas le temps de protéger les quelques salades qui avaient bien profité de la pluie abondante de la dernière semaine. Pas le temps de cuisiner une omelette avec les champignons des près qui ont tapissé, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, la prairie devant la maison. Pas le temps de faire des boutures de sauge ananas, pas le temps de…

J’avais juste eu le temps, la semaine dernière, de réparer les dégâts de la forte tempête qui a balayé le jardin les 18 et 19 octobre derniers ; juste le temps de rentrer les derniers potirons.

De la sécheresse au déluge, de la canicule aux gelées, le climat nous malmène, les saisons se succèdent et s’opposent, presque sans transitions ; les tempêtes sont plus fréquentes, plus violentes aussi. La saison des champignons n’a duré qu’une nuit et l’hiver est déjà là.

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...
  • Les gloutons du jardin.
    Il n’y a pas que les maladies qui peuvent poser problème dans un jardin. Toute la faune qui l’habite et le fait vivre doit bien se nourrir et c’est d’ailleurs parce que le jardin est riche de nourriture que cette faune se trouve là. Si le jardin était...
  • Anniversaire
    Ma pomme a un an, cueillie le 16 octobre 2015. Pour lui faire sa fête je l’ai croquée ! Un délice. Elle a perdu sa fermeté mais la saveur est là. Chair tendre et fondante, douce. Peau un peu fripée mais pas une trace de pourriture ou de moisissure. Elle...
  • Arrière-saison.
    Les derniers beaux jours au jardin, les dernières récoltes. Quelques rayons de soleil encore illuminent les dahlias. L'air est encore doux mais la fraîcheur des petits matins surprend. Ces premiers frimas nous rappellent que l'automne est bien là. Il...

Catégories