Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 20:29

Dans un jardin naturel et vivant, la plantation de haies champêtres est primordiale. Les haies délimitent l’espace du jardin, le protègent des intempéries et jouent un rôle fondamental dans l’équilibre biologique du jardin.

C’est essentiellement là que vont se réfugier et se reproduire les espèces animales, à l’abri des agressions. C’est là que les oiseaux vont faire leurs nids, que les rongeurs, hérissons, écureuils et autres petits mammifères trouvent refuge lorsqu’il y a trop d’activité au jardin. Elle fournit un peu de fraîcheur l’été et apporte la nourriture nécessaire à toutes les espèces qui l’habitent.

DSC05301.jpg

D’où l’importance de choisir les arbres et arbustes de façon judicieuse.

A mon avis, trois critères sont importants : l’esthétique et l’aspect naturel ( haie de thuyas à bannir !), l’efficacité ( protéger et nourrir les animaux), l’adaptation au terrain ( garantie de résistance et d’entretien minimum).

En fait, la première des choses à faire est d’observer quels arbustes se développent naturellement autour du jardin. Nul besoin d’aller se ruiner à la jardinerie locale. Les alentours (bois et fourrés) peuvent vous fournir ce dont vous avez besoin. Repérer à la belle saison les différentes espèces interessantes pour leurs baies et leurs fleurs et les marquer d’un petit ruban pour les retrouver l’hiver suivant. Vous aurez ainsi la garantie que toutes ces variétés sont adaptées à votre sol .

Il n’est pas non plus indispensable de planter toute la haie tout de suite. En ce qui me concerne, j’ai constitué la haie petit bout par petit bout, hiver après hiver et ce n’est pas fini !

Chaque année, les zones non cultivées et paillées du jardin me procurent tout ce dont j’ai besoin car les arbres du jardin y sèment leurs graines. J’utilise aussi les rejets de porte-greffes (mirobolan) , les marcottes et les éclats de touffes arbustives du jardin.

Une chose importante : ne pas oublier de respecter les distances légales. Je plante donc les variétés basses à 0,50m ( hauteur maxi. de 2 m) et les plus hautes à 2 m de la limite de propriété.

Il est bon d’autre part d’intercaler de temps en temps des arbustes à feuillage persistant pour étoffer la haie, rendre sa protection plus efficace et l’égayer en hiver ( tous les types de lauriers sont interessants pour cela).

Voici les variétés que j’ai utilisées dans mes haies : aubépine, sureau, prunellier, églantier, chevrefeuille, cornouiller, cognassier, laurier tin, laurier sauce, lilas, mirobolan, pêchers de vigne, noisetier, noyer, arbousier, érable champêtre, sorbier, buddléia, cornouiller, saule, guignier, fusain, pommiers sauvages, viorne, figuier, chêne, forsythia, ceanothe, lavatère, weigela, arbre aux faisans, cotinus, kerria japonica, lonicera nitida, spirée, charme, ligustrum, viburnum , arbre de Judée, eleagnus.

 

Voici maintenant, pour le plaisir, le même sujet traité dans un de mes livres qui date de 1760 :

 24-03-2008-23-54-38_0005.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hightech Privee 28/03/2017 10:09

Quand on pense que la mode a été longtemps (et encore parfois) de planter des haies uniquement composées de thuyas ou de buis... C'est vrai que c'est facile à tailler, permet de créer des jardins bien entretenus comme à Versailles. Mais pour la biodiversité ce n'est vraiment pas l'idéal...

nathalie 22/06/2008 12:17

Merci! je vais donc faire du repérage...

nathalie 14/06/2008 15:33

bravo pour votre blog!
j'avais une question concernant la haie : vous dites que qu'à la belle saison, vous repérez les différentes espèces interessantes pour leurs baies et leurs fleurs et vous les marquez d’un petit ruban pour les retrouver l’hiver suivant. Et ensuite? En hiver, vous faîtes quoi? Vous coupez une branche?

Claude Lasnier 21/01/2015 14:17

C'est vraiment super. Merci beaucoup! Je vais aller le consulter car je n'ai qu'un seul tome et je n'avais pas le nom qui est effaçé de la reliure.

claude lasnier 15/06/2008 23:11



Bonjour,


Après avoir repéré les arbustes interessants pendant la belle saison en mettant un ruban, je retourne les déterrer l'hiver pour les replanter à
racines nues. Meilleure période: à la Sainte Catherine.


Bien sûr, ces arbustes sont prélevés dans des endroits sauvages, bois et taillis, orée des bois, en aucun cas dans un endroit interdit et
en aucun cas en très grandes quantités.  Exemples de ce qui peut être trouvé chez moi à l'état sauvage: acacia, aubépine, genêt, érable champêtre, chêne, fusain, épine noire, troène,
noisetier, chèvrefeuille, sureau. Un bon moment pour faire ces repérages: en allant aux champignons en septembre.



Roland 29/03/2008 23:04

Dommage que nous devons couper les haies à deux mètres de haut pour le voisinage.
Bon dimanche

papi Jo 21/01/2015 10:35

@Claude, j'ai retrouvé la référence de ton livre. Il s'agit de "L'agronome, ou dictionnaire portatif du cultivateur, contenant toutes les connoissances nécessaires pour gouverner les Biens de Campagne ... conserver sa santé, & rendre gracieuse la vie champêtre
Pons Augustin Alletz
1760"
dont on peut consulter la version numérisée par Google ici :
https://books.google.fr/books?id=DLk_AAAAcAAJ&dq=%22pour+clorre+les+h%C3%A9ritages%22&hl=fr&source=gbs_navlinks_s
L'extrait que tu as mis sur ton bloc se trouve à la page 438, ici:
https://books.google.fr/books?id=DLk_AAAAcAAJ&pg=PA438&dq=%22pour+clorre+les+h%C3%A9ritages%22&hl=fr&sa=X&ei=tHK_VNi5M4TkaviKgsgB&ved=0CC8Q6AEwAg#v=onepage&q=%22pour%20clorre%20les%20h%C3%A9ritages%22&f=false

Felice 29/03/2008 16:20

Super article ! Pour garder une certaine opacité l'hiver, on recommande un tiers de persistants pour deux tiers de caducs. A savoir aussi: les charmes, hêtres et même parfois d'autres arbres gardent leurs feuilles mortes tout l'hiver si ils sont taillés chaque année (arbres marcescents)....
Quel est ce livre du XVIIIe siècle qui parle si bien des haies ??

claude lasnier 11/04/2008 14:21


Il s'agit d'un livre en très mauvais état qui semble être un dictionnaire. Pas de titre, pas d'auteur (couverture de cuir trop abîmée). J'ai trouvé la date dans la préface.


LA SAUVAGINE 27/03/2008 12:04

Très intéressant votre post sur les Haies. Je termine de planter encore quelques Chèvrefeuilles pour le parfum et les couleurs. Mon cheminement ressemble au vôtre, j'ai moi-même commencer un blog depuis peu et il me semble qu'entre jardiniers, nous avons tous la même sensibilité.

Anne Marie 27/03/2008 08:15

amusant ce texte à l'ancienne.

DanielleDMD 27/03/2008 08:04

Toi tu plantes et d'autres arrachent. C'est ce qu'on a vu dans la campagne samedi dernier, encore le remembrement ? C'était désolant.

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories