Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 14:35

Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est toujours spectaculaire. Comme le Flambé,  le plus grand papillon de jour du jardin, l’Hibiscus, la plus grande fleur, attire notre regard, perchée en haut de longues tiges bien rigides de plus de 2 mètres. Sa corolle est si grande et si belle qu’elle évoque une assiette à dessert garnie d’un fruit attirant. Comme un papillon, plongeons au cœur de la fleur pour nous délecter de la beauté de son pistil de velours rose fuchsia, cerclé d’étamines aux anthères généreux en pollen,  bien disposés au bout de leurs filets pour racoler les pollinisateurs de passage ( on en profite pour réviser nos termes botaniques !).  Et si l’envie vous prend de vous laisser séduire au point de l’adopter dans votre jardin, retenez juste une chose : il faut la planter dans l’eau à la manière d’un lotus et de façon à ce que ses racines ne gèlent pas sous l’eau. Une pellicule de glace en surface ne l’affectera pas et de nouvelles  tiges repartiront de sa souche au printemps.

 

 

HIBISCUS MOSCHEUTOS.
HIBISCUS MOSCHEUTOS.
HIBISCUS MOSCHEUTOS.
Repost 0
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 16:25

Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration, assurément. Le Caloptéryx éclatant que l’on se plait à appeler « Demoiselle » tant elle est gracieuse, est une petite libellule qui affectionne le bord des eaux à faible courant. Mon petit ruisseau et la mare du jardin lui offrent un cadre propice à sa reproduction. C’est une espèce menacée, comme tant d’autres malheureusement, qui se nourrit d’autres insectes et contribue à l’équilibre qui règne dans cet espace protégé. Elle est sur la liste des insectes que l’on aime avec la coccinelle, la sauterelle, le papillon, auxquels on tend son doigt sans peur qu’un dard ne le pique. La couleur de son corps élancé varie du bleu au vert métallique. Comme souvent dans le règne animal, le mâle est plus voyant que la femelle et se repère par une coloration plus marquée et plus large de ses ailes. La femelle a les ailes claires et translucides. Avec un peu de chance il peut nous arriver d’assister à l’accouplement qui dure quelques minutes, au repos. La femelle transperce le tissu conjonctif des plantes aquatiques avec son « oviscapte » et y dépose ses œufs, parfois sous la surface de l’eau. Les larves mettront 2 ans à se développer mais l’insecte adulte ne vivra pas plus de 2 semaines avec le risque d’être gobé avant la fin de sa vie bien éphémère !

 

Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 18:52

Un article de la Dépêche du Midi relate ces deux jours douverture exceptionnelle du jardin. Une première expérience incroyable pour moi. Je ne mattendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journées). Après mûre reflexion, jai finalement accepté douvrir mon jardin en dehors de cette période mais sur rendez vous pris à lavance et uniquement en visite guidée. Une participation de 5 euros par personne sera demandée aux visiteurs. Un flyer est disponible à loffice de tourisme de Beaumont-de-Lomagne. Les animaux ne sont acceptés que tenus en laisse en raison de la fragilité des plantations. Pour les cas particuliers, visites de groupes et associations, prendre contact à lavance pour discuter des conditions de visite.

 

Article de la Dépêche du Midi

Article de la Dépêche du Midi

Visite du jardin

Visite du jardin

Flyer du jardin recto

Flyer du jardin recto

flyer du jardin verso

flyer du jardin verso

Repost 0
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 23:04

Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017.

 

Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée gratuite.

 

Une animation est proposée le dimanche 4 juin de 14h à 16h pour les adultes uniquement et sur réservation. L’artiste Véronique PIASER-MOYEN partagera avec vous sa technique de l’aquarelle. Claude vous proposera des bouquets du jardin à peindre avec les conseils éclairés de Véronique. Il est recommandé d’apporter son matériel. Vous pourrez aussi voir une exposition des œuvres de l’artiste.

 

Vous pouvez vous inscrire par le biais du numéro de téléphone indiqué sur le site des Rendez Vous aux Jardins ou par la rubrique « contact » de ce blog.

 

Lieu : Auterive, le village ( à 50m à gauche après l’église en venant de Beaumont-de-Lomagne). Auterive est à 3 km de Beaumont-de-Lomagne – 82500 (Tarn et Garonne).

 

Le site internet des » Rendez Vous aux jardins » propose une carte des jardins inscrits. Le jardin se trouve à 50 km au nord de Toulouse, à mi-chemin sur l'axe Montauban/ Auch.

PASSEROSE- Aquarelle de Véronique PIASER-MOYEN

PASSEROSE- Aquarelle de Véronique PIASER-MOYEN

Bouquet du jardin

Bouquet du jardin

Repost 0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 13:48

Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin.

Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe Minot, photographe et réalisateur du film. En ligne sur le site "jardin jardiner", la web TV des beaux jardins.

Bonne visite.

JARDIN DES CLARISSELLES.
Repost 0
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 18:26

Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de riz ou de l’amidon. D’où le surnom amusant donné à cet arbre dont les pédicelles (ramifications des pédoncules se terminant par des fleurs) ressemblent à ces perruques extravagantes portées par les femmes élégantes à l’époque de Louis XVI. Le Cotinus est l’un des arbres les plus décoratifs du jardin, aussi joli en été avec ses perruques pourpres qu’en hiver lorsque le givre vient poudrer sa chevelure. Il est facile à entretenir, bien plus facile à former que la perruque de Marie Antoinette !

 

Perruques poudrées.
Perruques poudrées.
Repost 0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 11:07

Repost 0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 11:47

Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très fière de faire partie des lauréats de l’édition 2016 et de vous annoncer que mon jardin de Clarisselles près de Beaumont-de-Lomagne dans le Tarn et Garonne sera ouvert au public pour les Rendez-vous aux jardins les 3 et 4 juin 2017 sur le thème « Le partage au jardin ».

Ce sera pour moi l’occasion de partager mes techniques de jardinage et mes astuces avec d’autres amoureux de nature. Créé à partir d’un simple champ, le jardin est riche aujourd’hui de quelques 500 variétés de plantes, principalement des vivaces. A la fois naturel et structuré, sauvage mais ordonné, simple mais parfois sophistiqué dans le choix des plantes (la simple fleur des champs y côtoie la plante rare), mon petit jardin peut intéresser aussi bien le jardinier débutant à la recherche de « tuyaux » (pas d’arrosage mais d’information !) que le collectionneur. Est-il possible de créer un jardin, certes modeste mais à partir de rien, sans aucun produit phytosanitaire, dans le respect de l’environnement et avec peu de moyens ? Rendez vous pour avoir la réponse les 3 et 4 juin prochains.

Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
Repost 0
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 09:48

Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens. Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots). Méfiez vous des choux trop parfaits : c’est le signe qu’ils ont été traités.

Plonger votre cœur de chou dans un grand faitout d’eau bouillante salée et laisser 10 mn à petit feu pour le faire blanchir. Retirer,  réserver,  jeter l’eau de cuisson et remettre à nouveau le faitout à chauffer avec de l’eau salée.

 

Préparer l’enveloppe de la farce : sur un torchon de lin ou coton fin, étaler les plus grandes feuilles du chou. Les faire se chevaucher à partir du centre du torchon jusqu’à former un grand cercle.

 

 

Préparer la farce : hacher menu un gros bouquet d’oseille, un gros bouquet de persil plat, 5 belles échalotes cuisse de poulet, 4 gousses d’ail et le reste du cœur de chou.

Ajouter 300 gr de poitrine nature et 100 gr de poitrine fumée coupées finement au couteau.

Ajouter du pain rassis trempé dans du lait (environ 200/ 300 gr) et passé au mixeur.

Lier la farce avec 6 œufs entiers battus. Saler, bien poivrer et ajouter quelques pincées de piment (plus ou moins selon les goûts).

 

Déposer la farce au centre du cercle de feuilles de chou et reconstituer la forme du chou. Rabattre les bords du torchon. Faire un paquet bien serré et mettre une ficelle autour. Le plonger dans le faitout d’eau bouillante salée et laisser cuire 1h30 à petit bouillons.

 

Avant de servir, presser un peu pour enlever l’excédent d’eau et sortir le chou du torchon au dessus d’un plat comme on démoule un gâteau.

Servir chaud avec une moutarde au poivre vert.

 

Il est encore meilleur froid en salade le lendemain avec une vinaigrette bien relevée. Il peut être servi ainsi en entrée.

 

Etaler les feuilles de chou sur un torchon et mettre la farce au centre.

Etaler les feuilles de chou sur un torchon et mettre la farce au centre.

Après cuisson. Démouler sur un plat creux.

Après cuisson. Démouler sur un plat creux.

Servi froid en salade.

Servi froid en salade.

Repost 0
Auteur: claude lasnier - dans Le jardinier gourmand
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 11:09

Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points noirs prolifèrent. Or il n’est pas question de traiter quoi que ce soit dans le jardin. Alors…

je n’ai pas trouvé mieux que d’enfermer mes choux en cage. Seule solution pour empêcher les piérides de venir y pondre. Et ça marche ! Fini la corvée de ramassage des chenilles. De toute façon, pour l’avoir expérimenté, il est compliqué de surveiller ses choux au quotidien. Les piérides pondent au revers des feuilles et le torticolis est garanti. Il faut aussi la loupe car à l’éclosion des œufs, les chenilles sont minuscules. Quand on les voit il est déjà trop tard.

Ma cage à choux n’a pas empêché quelques papillons de passer quand même mais les dégâts sont minimes et nous pouvons enfin déguster des choux totalement bio. Un régal !

Juste à côté de ma cage, un chou « témoin » permet de voir à quoi ressemble un chou non protégé.

Filet fin tendu sur des piquets de 1m80

Filet fin tendu sur des piquets de 1m80

Un chou bien portant

Un chou bien portant

Un chou non protégé

Un chou non protégé

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de claude Lasnier
  • Le blog de claude Lasnier
  • : Jardiner bio: comment et pourquoi. Tous les plaisirs qui en découlent:culture,observation de la nature,exercice,détente, santé, cuisine
  • Contact

  • claude lasnier
  • Très active, touche à tout. Ex- cavalière (randonnée),aimant la nature. S'est découvert une autre passion: le jardinage. Passionnée aussi par son métier.

Un jardin du Sud-Ouest de la France.

Un jardin botanique respectueux de l'environnement. Refuge pour les animaux, insectes et papillons. Ce blog est garanti sans publicité. Textes et images ne sont pas libres de droits.

Recherche

BIENVENUE

Pour lire les articles classés par thèmes, cliquez dans les intitulés de la rubrique "catégories"

Bonjour

Qui suis-je? Claude, professeur de l'E.N., jardinière le week-end. Je me suis lancée il y a 20 ans dans la création d'un jardin naturel à partir d'un grand champ labouré d'un hectare où il n'y avait pas grand chose mais l'essentiel: une vieille grange, 2 arbres centenaires, un ruisseau et une mare. Il y a 7 ans, j'ai fait construire ma maison dans mon petit paradis et je partage la vie des animaux qui y ont trouvé refuge.

Articles Récents

  • HIBISCUS MOSCHEUTOS.
    Si le mot « pétale » vient du grec et signifie « assiette plate », on se dit que les grecs ont inventé le mot en voyant cette fleur. Peu probable en fait, puisque l’Hibiscus moscheutos ou Hibiscus des marais vient du sud des USA. Ce qui est grand est...
  • Caloptéryx éclatant ou "Demoiselle".
    Elle s’est posée comme un hélicoptère juste devant moi sur une feuille de Spirée, lentement, sûrement, élégamment. Elle n’est pas farouche et me fixe de ses gros yeux globuleux et vitreux comme des cabines de pilotage. Un inventeur y a puisé son inspiration,...
  • Rendez vous au jardin des Clarisselles
    Un article de la D é p ê che du Midi relate ces deux jours d ’ ouverture exceptionnelle du jardin. Une première exp é rience incroyable pour moi. Je ne m ’ attendais pas à tant de visites ( environ 200 sur les 2 journ é es). Apr è s m û re reflexion,...
  • Rendez-Vous aux jardins 2017
    Pour la première fois le" jardin des Clarisselles" ( jardin ludique) sera ouvert au public lors des « Rendez Vous au jardin » le samedi 3 juin et le dimanche 4 juin 2017. Accueil à 10h et 11h le matin puis à 14h, 15h et 16h pour des visites guidées. Entrée...
  • JARDIN DES CLARISSELLES.
    Mon jardin a un nom, tout simplement le nom du lieu-dit, jardin de Clarisselles. Autrefois il est probable qu'un couvent de Clarisses était là, et sans doute aussi un jardin. Maintenant le jardin a un film. Un beau cadeau fait par la SNHF et Philippe...
  • Perruques poudrées.
    Avec le givre de ces derniers jours, le Cotinus coggygria Royal purple ‘grace’ ressemble à la perruque de Marie Antoinette peinte par Mme Vigée Lebrun. A cette époque, le XVIIIème siècle, il était d’usage de poudrer les perruques avec de la poudre de...
  • Ligustrum le 1er janvier 2017.
  • Le jardin de Claude Lasnier récompensé par la Société d'Horticulture de France.
    Après des années d’investissement dans les techniques de jardinage respectueuses de l’environnement, je viens d’être récompensée par la Société d’Horticulture de France qui m’a décerné le prix de son concours « Jardiner Autrement ». Je suis donc très...
  • CHOU FARCI;
    Choisir un très gros chou de Milan ou deux choux moyens . Enlever les premières feuilles dures et abîmées pour ne garder que le cœur bien ferme. Bien le nettoyer (un vrai chou bio contiendra inévitablement quelques insectes, limaces, et petits escargots)....
  • Cage à choux.
    Si vous suivez mes aventures de jardinière à travers ce blog, vous savez alors que la culture des choux a jusque là été un échec. Il y a beaucoup de papillons dans le jardin ; parmi eux, les piérides du chou, ces jolis papillons blancs avec des points...

Catégories